Yoga : apprendre à se détacher de certaines situations pour vivre avec passion

3247

Saviez-vous que le mot “passion” vient du latin « patior », qui veut dire souffrir ? Dans les premiers temps de l’Église romaine ce mot fait référence à la passion – les souffrances – du Christ. Puis, il désignera la souffrance psychique liée aux sentiments tel que l’amour : une passion dévorante, aveugle. De nos jours, il signifie une attirance extrême et irrépressible vers quelque chose. À l’inverse, l’absence de passion devient alors synonyme de souffrance.

Aujourd’hui la passion a donc perdu sa notion de souffrir, qui s’est désormais immiscée dans le mot «détachement». Alors que la passion est souvent associée à la notion d’intensité, le détachement, lui, est perçu comme de l’apathie. L’individu passionné est une personne enflammée, exaltée, débordante d’énergie, qui croque la vie à pleines dents.

À contrario, l’individu détaché est perçu comme une personne sans intérêt pour la vie, qui montre une certaine indifférence et insensibilité. Pourtant le « vrai » détachement est l’une de nos plus grandes richesses, il est pour la tradition védique le deuxième prérequis essentiel pour s’engager sincèrement et intensément sur la voie du yoga, après le discernement. Pour Corneille, poète du XVIIe siècle, tout comme pour les sages yogis, le détachement symbolise l’état de l’âme libérée des attaches du monde.

Bien loin de signifier un manque d’enthousiasme, un état dépressif ou un manque d’intérêt pour la vie, le détachement élimine la fièvre en vous qui vous fait perdre votre centre, votre sérénité, votre clarté d’esprit, et qui entraîne votre mental dans le plaisir des sens et disperse votre énergie vitale dans les objets des sens. En fait, le détachement, votre capacité à prendre du recul, est l’un de vos plus grands atouts, il vous rend stable et solide sur votre chemin.

À l’image du yin et du yang, comment pouvons-nous vivre notre vie d’une façon complète et intense? Et si la réponse se trouvait dans l’intégration au quotidien de l’improbable combinaison de ces deux valeurs : passion et détachement. Au prime abord, comme nous venons de le voir, elles peuvent sembler antinomiques… et si, en fait, elles étaient complémentaires? Si vous décidiez de les vivre pleinement, quelle valeur ajoutée apporteraient-elles à votre vie ?

“Le détachement est l’état de l’âme libérée des attaches du monde”

Vivre sa vie avec une passion détachée et un détachement passionné… c’est ce divin paradoxe que m’a offert la voie du yoga ! Il vous rend complet, votre esprit est tranquille et alerte à la fois. Vous savourez l’expérience du repos conscient et de l’activité sereine. Désormais vous traversez la Vie en dansant et non plus en trébuchant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici