Vaccin Coronavirus : la chine l’autorise à grande échelle

6242

Vaccin Coronavirus : Et si la Chine devenait la première nation à vaincre pour de bon la pandémie de SARS-CoV-2 ? C’est du moins ce que laisse croire la décision du gouvernement chinois d’autoriser le déploiement à grande échelle d’un Vaccin Coronavirus.

Depuis le mois de juillet, au moins 500 000 personnes auraient été déjà vaccinées. Il s’agit principalement d’individus susceptibles de contracter le virus plus que les autres en raison de leur occupation : personnel de santé, fonctionnaires, douaniers, etc.

Vaccin Coronavirus : Les étudiants également ciblés

D’après le journaliste Arnaud Miguet, depuis quelques jours, la campagne du Vaccin Coronavirus cible aussi les étudiants chinois qui doivent se rendre à l’étranger pour poursuivre leurs études.

Ceux-ci peuvent choisir un Vaccin Coronavirus, l’un produit par la société d’État Sinopharm et est donc gratuit, alors que l’autre est fourni par Sinovac.

A lire aussi : Détecter les signes de la dépression 

Ce dernier coûte l’équivalent de 24 € pour deux doses. « Il faut rappeler, et ce n’est pas anodin, que le vaccin est toujours en phase finale d’essai clinique », a souligné le journaliste basé à Shanghai, rapporté par Franceinfo. Le vaccin n’a donc pas encore été approuvé par l’OMS.

vaccin coronavirus
  vaccin coronavirus

Aucune étude officielle n’a été publiée à ce jour, mais un rapport publié par la revue scientifique The Lancet le 15 octobre cite des résultats prometteurs sur 600 adultes. L’injection aurait entraîné une très bonne réponse immunitaire.

Mieux encore, les effets secondaires semblent minimes. Seulement 1 à 3 % des vaccinés auraient eu de la fièvre, alors que 10 % auraient ressenti des douleurs qui s’apparentent à une courbature.

Vaccin Coronavirus : Une commercialisation dès le mois prochain 

Certes, comme l’Organisation mondiale de la santé, les autorités chinoises n’ont pas encore approuvé ce Vaccin Coronavirus qui a déjà été administré à des centaines de milliers de Chinois, mais elles semblent néanmoins confiantes quant à son efficacité.

Raison pour laquelle la Chine se dit être prête à une commercialisation du Vaccin Coronavirus dès la fin de novembre prochain.

A lire aussi : Contraction de Grossesse : les vraies des fausses ?

Cette information qui nous provient de l’Empire du Milieu surgit alors que de nombreux pays font actuellement face à un risque élevé de deuxième vague de l’épidémie.

En France, un nouveau record vient d’être établi avec plus de 32 000 nouveaux cas recensés en 24 heures le 17 octobre. Rappelons au passage que les autorités françaises n’attendent pas de Vaccin Coronavirus avant l’été 2021

Vaccin Coronavirus : La Russie promet un vaccin à partir de 2021

La Russie est également très avancée dans ses recherches pour concevoir un Vaccin Coronavirus. Le pays a même promis la production, durant les prochains mois, des centaines de milliers de doses de vaccins.

En effet, Moscou a annoncé que trois entreprises biomédicales seraient en mesure de produire dès septembre et de manière industrielle un vaccin développé par le laboratoire de recherches en épidémiologie et microbiologie Nikolaï Gamaleïa, en collaboration avec le ministère de la Défense.

Face à la rapidité de la mise au point du Vaccin russe, l’Organisation mondiale de la santé a adressé une mise en garde au pays.

Vaccin Coronavirus
                                                        Vaccin Coronavirus

«Tout vaccin et tout médicament à cette fin doivent bien sûr être soumis à tous les différents essais et tests avant d’être homologués pour leur déploiement», avait souligné le porte-parole de l’OMS, Christian Lindmeier, à la presse internationale.

À travers cette mise en garde, l’organisation a rappelé l’obligation du respect des protocoles et réglementations en vigueur lors du développement du Vaccin Coronavirus .

En tout cas, pour mettre au point un vaccin fiable, les grands laboratoires se livrent une course contre la montre et surtout contre la Covid-19, qui a fait plus de 700.000 morts dans le monde.

Vaccin Coronavirus : Les États-Unis en phase d’essais cliniques

Aux États-Unis, le gouvernement de Donald Trump a considérablement investi dans six entreprises pharmaceutiques depuis mars.

À date, les projets les plus avancés en matière d’essais cliniques du Vaccin sont ceux de l’université britannique d’Oxford, alliée au laboratoire AstraZeneca; de la biotech américaine Moderna, associée aux instituts américains de santé; de l’Américain Pfizer, en partenariat la société biotechnologique allemande BioNTech; et du laboratoire CanSino en Chine.

À noter que Pfizer et Moderna ont déjà commencé les essais cliniques de phase 3 de leurs candidats Vaccin la semaine dernière; des tests à grande échelle seront réalisés pour déterminer l’efficacité des vaccins.

Les deux laboratoires avaient déjà annoncé, en juillet dernier, des résultats positifs pour des essais restreints qu’ils avaient réalisés.