Troubles du sommeil : c’est quoi ?

Les troubles du sommeil sont des phénomènes venant perturber la qualité, la durée ou le déroulement du sommeil avec plusieurs conséquences sur la santé (fatigue constante, maladies cardiovasculaires, etc.).

Pour rappel, lorsque nous dormons, nous passons par différentes phases de sommeil (léger, lent et profond, paradoxal), qui se succèdent et se répètent formant des cycles.

Ces troubles sont causés par un dysfonctionnement dans le déroulement des cycles du sommeil.

Hypersomnie

C’est quoi l’hypersomnie

L’hypersomnie est un trouble du sommeil qui provoque une somnolence de la personne au cours de la journée. Elle est caractérisée par un besoin excessif de dormir, peut s’exprimer de différentes façons, et avoir de nombreuses causes différentes.

Une personne souffrant d’hypersomnie a souvent besoin de dormir et se sent rarement bien reposée. Ce trouble entraîne un endormissement plus rapide qu’à l’accoutumée et provoque des problèmes dans les activités quotidiennes.

Lire la Suite

les principaux troubles du sommeil 

Troubles du Sommeil

  • les parasomnies : il s’agit de comportements inhabituels vécus pendant le sommeil sans qu’ils n’impactent véritablement la vigilance en période de veille. On y retrouve le bruxisme nocturne, le somnambulisme ou encore les apnées du sommeil ;
  • Les dyssomnies : il s’agit de troubles qui altèrent la durée ou la qualité du sommeil. On y retrouve les insomnies de nature psychologique, les insomnies d’altitude, les insomnies secondaires à la consommation excessive de certaines substances (alcool, médicaments, drogue…) ou encore la narcolepsie
  • les autres troubles du sommeil qui peuvent être d’origine neurologique (migraines, maladie de Parkinson…), psychiatrique (psychose maniaco-dépressive, dépression…), ou secondaires à certaines pathologies (reflux gastro-œsophagien, asthme sévère…).

troubles du sommeil

Que faire en cas de troubles du sommeil ?

Les troubles de sommeil sont des signaux que l’organisme envoie pour vous alerter. Il faut trouver la cause et consulter un médecin pour la soigner.

En cas de difficultés à dormir, il ne sert à rien de rester éveillé dans son lit plus d’une vingtaine de minutes.

Il est préférable de se lever et de faire autre chose. De même, il est souhaitable de se lever définitivement le matin dès que l’on est réveillé.

Enfin, dans la journée, la sieste ne doit pas excéder une vingtaine de minutes.

Troubles du sommeil : Respectez votre horloge biologique

horlogie biologique
Le fonctionnement de notre organisme est réglé par une horloge interne basée sur un cycle de 24 heures. Cette horloge biologique régule de nombreuses fonctions de l’organisme telles que l’alternance veille/sommeil, la pression artérielle, la production d’hormones mais également notre humeur, nos capacités cognitives et notre mémoire.

Le passage à l’heure d’été perturbe ce cycle de 24h puisque nous passons dans la nuit sur un cycle de 23h. Ce décalage a donc des répercussions sur notre cycle veille/sommeil : difficultés à trouver le sommeil, sommeil perturbé, fatigue au réveil…

Pour certains cela peut se traduire par une impression de fatigue, une mauvaise humeur, pour d’autres par des troubles temporaires du rythme cardiaque ou de la tension artérielle.

Lorsque les signes de fatigue se manifestent le soir, bâillements, yeux qui se ferment, il faut écouter son corps car c’est le moment le plus favorable pour l’endormissement. Le sommeil est divisé en cycles, si vous loupez ce cycle il faudra attendre le suivant. Il faut essayer de se coucher à heure fixe, les mécanismes d’endormissement se mettront naturellement en place à l’approche de ce moment de la soirée.

les plantes qui apaisent la toux

les plantes qui apaisent la toux

0
• Les symptômes Généralement d’abord sèche, elle peut devenir grasse avec des mucosités, voire une sensation d’oppression sur la poitrine. Lorsqu’elle reste sèche, il s’agit d’ordinaire d’une laryngite ou d’une trachéite (inflammation du larynx ou...
Asthme et allergie: tous concernés!

Asthme et allergie: tous concernés!

0
Les allergies touchent de plus en plus de personnes, sur des périodes de plus en plus longues et avec des manifestations plus sévères. Cette réaction immunitaire excessive à une substance normalement inoffensive peut se manifester...

C’est quoi une somnolence diurne excessive ?

somnolence

Une somnolence diurne excessive, ou SDE, c’est l’une des troubles du sommeil les plus fréquents. Elle provoque une somnolence importante au cours de la journée. Une personne peut dormir plus longtemps la nuit, faire des siestes pendant la journée ou s’endormir à des moments inhabituels ou inappropriés, comme à l’école ou au travail.

Certaines personnes souffrant de SDE peuvent avoir des « micro sommeils » où elles s’endorment très brièvement et ne savent même pas qu’elles ont dormi. Après un micro sommeil, elles peuvent avoir l’impression d’avoir eu une absence ou un instant d’inattention.

Contrairement à la fatigue, la SDE ne disparaît pas avec quelques heures de sommeil supplémentaires. Toutefois, un sommeil plus profond et des habitudes de sommeil saines peuvent améliorer la vigilance et les activités quotidiennes.

L’hypersomnie et la narcolepsie sont des troubles du sommeil qui provoquent une somnolence diurne excessive. Les enfants et les adolescents atteints de cancer sont plus susceptibles de souffrir d’hypersomnie ou de narcolepsie que les enfants en bonne santé. Ces troubles sont les plus fréquents chez les enfants atteints de certains types de tumeurs cérébrales.

Derniers Articles

Conseils pour lutter contre les troubles du sommeil

Dans la plupart des cas de troubles du sommeil, la correction de toutes les mauvaises habitudes suffit pour adopter un comportement adapté et favoriser l’endormissement. Pour cela, il est recommandé de :

  • Mettre en place un rituel du coucher, constant et régulier, pour retrouver progressivement un sommeil normal. Toutes les approches douces (relaxation, phytothérapie, sophrologie …) sont aussi à privilégier ;
  • Eviter les dîners trop copieux, la consommation de caféine, d’alcool (l’alcool fragmente le sommeil et favorise les éveils nocturnes) ou de tabac dans les heures précédant le coucher (la nicotine est un stimulant) ;
  • Évitez la pratique d’une activité sportive dans les 4 heures qui précèdent le sommeil ;
  • Prendre une douche fraîche ou un bain relaxant pour diminuer la température corporelle ;

troubles du sommeil solutions

  • Eviter les soirées passées devant un écran (jeu vidéo, internet, smartphone…) à cause de la lumière bleue qui perturbe la sécrétion normale de mélatonine et dérègle l’horloge biologique,
  • Respecter des heures régulières de coucher et surtout de lever ;
  • Eviter de passer du temps au lit ou dans la chambre pour d’autres activités que le sommeil (lecture, télévision…) ;
  • Dormir dans une chambre calme et dans l’obscurité ;
  • Ne faire que des siestes si elles n’aggravent pas l’insomnie.