Traiter le Burn out : Quel solution choisir ?

7276

Traiter le Burn out nécessite en général un arrêt de travail et parfois un traitement antidépresseur.  Comment diagnostique-t-on le Burn out , redresser la barre et retrouver l’énergie nécessaire ?

Traiter le Burn out

Traiter le Burn out : Définition

Le Burn out est une maladie très contemporaine, aussi connue sous le nom de “syndrome d’épuisement professionnel”.

Le Burn out est défini par la Haute Autorité de Santé (HAS) comme un état “d’épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel”

Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) définit le burn-out comme un épuisement causé par un manque (prolongé) d’équilibre entre l’investissement de la personne et ce qu’elle reçoit en retour.

Cet épuisement affecte le contrôle des émotions et les processus cognitifs, ce qui provoque à son tour des changements de comportement et d’attitude (prise de distance). Le résultat est un sentiment d’inefficacité.

Traiter le Burn out : Symptômes

Le Burn out se caractérise par plusieurs symptômes. Voici les plus importantes :

Épuisement et manque d’énergie : 

Tout comme la dépression, le burn-out se caractérise par un épuisement et un manque d’énergie mais qui dans ce cas, sont liés au travail. Les personnes en burn-out sont capables de se réinvestir dans d’autres domaines et d’y retrouver de la vitalité.

Inactivité et indécision

Chez la personne en burn-out, l’inactivité et l’indécision sont liées à une fatigue extrême. Elle ressent une diminution du plaisir, due à l’incapacité d’entreprendre des activités.

A lire aussi : Comment se déroule une cure de citron ?

Chez les personnes en dépression, l’inactivité et l’indécision sont liées au fait qu’elles sont incapables d’apprécier ce qu’elles font.

Pensées négatives

Les personnes en burn-out éprouvent des sentiments de tristesse, de colère et de culpabilité plutôt que de dépression. Elles n’ont pas de pensées suicidaires, ce qui est typique de la dépression.

Troubles de concentration

Les personnes en burn-out ont des troubles de la concentration qui sont dus à la fatigue. Chez les personnes en dépression, ils sont dus à la maladie.

Plaintes physiques

Les personnes en burn-out perdent rarement du poids. Elles ne manifestent pas de diminution de l’activité mentale et physique (autrement dit, d’inhibition psychomotrice), mais plutôt une agitation.

Traiter le Burn out : Diagnostic et tests

Diagnostic :

Le médecin questionne les symptômes et la situation au travail du patient. Un bilan psychologique est impératif pour mettre en place un traitement médical et un suivi psychologique, après qu’un bilan sanguin ait éliminé toute infection expliquant la fatigue.

Tests d’auto évaluation :

Test CBI

Copenhagen Burnout Inventory s’intéresse à l’épuisement personnel, l’épuisement professionnel et l’épuisement relationnel. Ce sont deux échelles d’auto-évaluation. Si leurs résultats n’ont pas de valeur de diagnostics médicaux, ils peuvent renseigner sur l’opportunité de rechercher une aide médicale ou psychologique.

Test MBI

Maslach Burnout Inventory a été établi en 1986. Il explore trois versants l’épuisement, la dépersonnalisation et l’accomplissement personnel.

Traiter le Burn out : Comment s’en sortir ?

La prise en charge du Burn out doit s’organiser en plusieurs étapes : repos (arrêt maladie, médecin généraliste), reconstruction identitaire (thérapie), accompagnement à un nouveau projet professionnel (psychologue du travail), aide à la reprise du travail (médecin du travail).

A lire aussi : Carence en vitamine D chez l’adulte : comment savoir ?

Les modalités de prise en charge et de traitement sont évaluées au cas par cas, selon la gravité des symptômes.

Les Questions à se poser ?

  • Quelles sont les sources de stress dans mon travail?
  • Pourquoi ces situations me stressent-elles?
  • Quelles peurs ou perceptions m’ont empêché de passer à l’action pour tenter de changer la situation?
  • Quels changements pourrais-je apporter à mon travail pour vivre moins de stress?
  • Quels changements mon employeur pourrait-il apporter?
  • Quelle importance j’accorde à mon travail? Laquelle aimerais-je lui donner?
  • Mon milieu de travail me convient-il?

Traiter un Burn out : Médicaments

En règle générale, aucun médicament n’est utilisé dans un traitement du burn-out. Ce qui peut éventuellement être prescrit, c’est, par exemple, un somnifère afin de réduire ainsi à court terme un symptôme du burn-out, en l’occurrence les troubles du sommeil.

L’Anbosyn : le nouveau complément alimentaire prometteur

L’Anbosyn contient 4 constituants naturels (éleuthérocoque, protéines de lait, extrait de melon et taurine) qui permettent de lutter contre le stress et l’anxiété, qui possèdent des vertus calmantes et anxiolytiques, ainsi que des propriétés qui freinent le vieillissement cellulaire à l’origine d’une accentuation du syndrome d’épuisement professionnel.

Symptômes-du-burn-out

Ce nouveau complément alimentaire a été testé pendant 12 semaines sur 87 personnes en situation de burn-out. Il a permis à 75% des participants de sentir mieux au bout de 4 à 6 semaines : meilleur moral, meilleur bien-être.

Traiter le Burn out : Prévention

Plusieurs moyens peuvent aider à réduire le stress qui est à l’origine d’un burnout :

  • Apprendre à dire non
  • Déléguer
  • Se fixer des objectifs réalistes
  • Avoir un mode de vie sain : alimentation, exercice physique, habitudes de sommeil, etc.
  • Se garder du temps pour soi et pour sa famille
  • Lorsqu’un problème survient avec des collègues (ou la direction), communiquer plutôt que tout garder pour soi
  • Éviter les excitants (tabac, alcool, caféine)
  • Rechercher le soutien de ceux qui nous entourent
  • Prendre de vraies pauses
  • Prendre des vacances
  • Rendre agréable son environnement de travail (en ajoutant une plante, les photos de ceux qu’on aime, une lampe belle à regarder, etc.)

Saviez-vous que :

Le burnout ne touche pas seulement les travailleurs : de plus en plus en plus d’étudiants en sont également victimes!

A lire aussi : Osez les nouveaux sucres : La Diversité variétale

Un test sanguin, en analysant la présence de certaines hormones, peut aider à poser le diagnostic de burnout : les personnes qui souffrent d’épuisement professionnel ne produisent pas assez de cortisol (contrairement aux personnes dépressives qui, elles, en produisent trop).

Dernièrement, on a mis au point un test qui consiste à analyser le taux de cortisol dans les cheveux pour savoir si l’employé est en burnout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici