Torsion testiculaire : comment réagir ?

95
La torsion testiculaire est très douloureuse

La torsion testiculaire doit être prise en charge rapidement. Mais comment la reconnaître et quels sont les réflexes à adopter en cas de suspicion de torsion du testicule chez votre enfant ? On fait le point sur les symptômes et sa prise en charge pour éviter les conséquences irréversibles.

La torsion du testicule se manifeste par un enroulement du cordon spermatique, qui retient et nourrit le testicule. Elle entraine des douleurs très vives, qui peuvent parfois aller jusqu’à la syncope. Ces douleurs peuvent aussi être associées à des nausées, des douleurs abdominales et/ou des vomissements.
Liée à une malformation de la tunique vaginale, qui recouvre l’épididyme et une partie du cordon où elle s’attache, la torsion du testicule peut se produire de façon spontanée, souvent durant la nuit, ou à la suite d’un traumatisme, d’une activité physique importante ou encore d’une masturbation.

Torsion du testicule : qui est concerné ?

La torsion du testicule touche le plus souvent les petits garçons, parfois les jeunes adultes, généralement de moins 25 ans. Dans de rares cas, elle se produit chez les nourrissons, dans les premières semaines de vie.

 

Torsion du testicule : une urgence chirurgicale

En cas de torsion du testicule chez votre petit garçon, il est important d’agir dans un délai de 6 heures. Toute douleur aiguë du testicule, notamment en cas d’irradiation vers l’aine et l’abdomen, doit donc entraîner une consultation chez le médecin sans attendre. Si la torsion du testicule est avérée, rendez-vous directement aux urgences les plus proches pour une prise en charge immédiate.

La torsion du testicule est une urgence urologique. La vascularisation du testicule lui même n’étant plus assurée, il est en effet important d’agir vite, afin d’éviter une nécrose, c’est à dire une destruction du testicule par défaut de vascularisation.

Torsion du testicule : quelle prise en charge ?

Après avoir examiné l’enfant, et si la torsion du testicule est avérée, le médecin prescrit généralement des antalgiques pour soulager la douleur et le dirige vers une hospitalisation rapide pour sauver son testicule. Durant l’opération, le scrotum est ouvert afin d’évaluer la situation. Si le testicule est toujours viable, le chirurgien va le remettre en place et le fixer, afin d’éviter qu’une nouvelle torsion puisse se reproduire. Cette opération est appelée orchidopexie. Si le testicule est nécrosé, il effectue une ablation de celui-ci. On parle alors d’orchidectomie. Une prothèse peut éventuellement être proposée.

Torsion du testicule : et la fertilité ?

Une torsion du testicule peut entraîner des problèmes d’infertilité notamment si le testicule doit être enlevé. Il n’est en effet pas garanti que le testicule restant puisse assurer les fonctions de reproduction. Le système immunitaire s’en mêle parfois et réagit en produisant des anticorps contre les spermatozoïdes. Une raison de plus pour agir rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici