Syndrome prémenstruel : les bons aliments pour limiter les symptômes

190
Comment réduire les symptômes du syndrome prémenstruel

Fatigue, fringales, irritabilité… si vous êtes sujette au syndrome prémenstruel, vous connaissez-bien ces symptômes. Les conseils du nutritionniste Raphaël Grüman, pour les réduire en choisissant bien ses aliments.

La pomme

Incapable de résister à l’appel du sucre, on dévore biscuits, chocolat, bonbons et autres sucreries… Avant de craquer, on mise plutôt sur les “bons” sucres, sous forme de fruits entiers à croquer. En hiver, on opte pour des pommes, des poires ou des kiwis. Mais n’importe quel fruit de saison fera l’affaire.

syndrome prémenstruel

Les amandes

Leur magnésium (232 mg pour 100 g) aide à lutter contre le stress et la fatigue. On les choisit non grillées et non salées, avec la peau, et on en croque une dizaine au petit déjeuner ou vers 17 heures avec une infusion ou un verre d’eau riche en magnésium (Hépar, Rozana…).

Les haricots secs

Riches en potassium (comme les lentilles, les pois chiches…), ils favorisent le bon équilibre hydrosodé du corps, ce qui permet de limiter le phénomène de rétention d’eau. Évidemment, on ne sale pas trop les recettes de houmous, de potage de lentilles, de salades de pois chiches… et on préfère une pincée d’épices comme le curry, le cumin ou le curcuma pour les relever.

L’huile de noix

Elle est riche en oméga-3, comme les huiles de lin ou de colza. L’organisme conver­tit ces acides gras en prostaglandines, régulatrices du cycle hormonal. On en assaisonne les salades vertes (mâche), mais on ne les chauffe pas. On pense aussi aux poissons gras : sar­dines, ma­quereaux, saumon…

Les céréales complètes

Quinoa, pain complet, riz complet ou noir… apportent des glucides complexes limitant les fringales et l’irritabilité. Ils facilitent le passage du tryp­tophane à travers la barrière hémato-méningée (qui sépare la circulation sanguine du système nerveux), permettant sa transformation en sérotonine, l’hormone du bien-être. Les céréales complètes, parfaites contre les sautes d’humeur!

On mange moins salé

Deux ou trois kilos de plus avant les règles, jambes qui gonflent… ces problèmes sont probablement dus à la rétention d’eau. On évite donc de resaler les plats et de consommer trop d’aliments déjà salés : poissons fumés, sauce soja, moutarde, fromages… Et on adopte des tisanes drainantes, type reine-des-prés, piloselle…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici