Risques et dangers du Régime cétogène

1870

Risques et dangers du Régime cétogène

Le régime cétogène, de plus en plus utilisé pour la perte de poids, est un régime thérapeutique qui n’est pas sans dangers, ni effets secondaires. vous voudrez probablement connaître les risques et dangers du Régime cétogène avant de décider s’il est bon pour vous.

Qu’est-ce que le régime cétogène ?

Le régime cétogène consiste à limiter drastiquement les apports en glucides (on parle de régime hypoglucidique) et augmenter la part des graisses dans l’alimentation. Les apports en macronutriments se répartissent typiquement selon ce schéma :

  • 80 % de matières grasses
  • 15 % de protéines
  • 5 % de glucides

Cette répartition des macronutriments n’est pas strictement figée, mais le dénominateur commun à une diète cétogène reste une très faible proportion de glucides. Les protéines peuvent quand à elles monter à 30 voir 35 % du total, à l’extrême.

Il est toutefois important de garder à l’esprit que les protéines en excès seront facilement converties en glucides par désamination, ce qui est défavorable à la cétose et donc contraire au but recherché.

A lire aussi : Comment soigner une fatigue chronique ?

Ce régime restreint sévèrement les produits riches en glucides comme les féculents, les légumineuses et certains fruits et légumes. Il fait la part belle aux viandes, aux poissons gras, aux produits laitiers (beurre, crème fraîche, fromages), aux graines oléagineuses, aux huiles végétales, aux œufs.

Les avocats et les légumes verts, pauvres en glucides, sont autorisés. Du côté des fruits, une petite quantité de baies est admise (framboises, cassis…).

bruleur-de-graisse-naturel

Comment suivre un régime cétogène ?

En pratique, le régime cétogène se traduit par une alimentation essentiellement composée de légumes pauvres en glucides (épinards, laitue, champignons…), de fromage, d’oléagineux (noix et graines), d’huile, de beurre, de viande, de poisson et d’œufs. Sont totalement interdits les produits sucrés, les céréales, les légumineuses, les biscuits, les fruits, le pain et les laits végétaux.

Il faudra ainsi troquer la tartine pain-confiture pour une omelette à l’huile d’olive avec du concombre. Le temps d’adaptation au régime cétogène est assez difficile, l’état de cétose entraînant dans un premier temps nausées et fatigue.

Risques et dangers du Régime cétogène

Crampes

Les crampes, en particulier aux jambes, sont assez courantes au début de la diète cétogène. Elles surviennent souvent au réveil ou pendant la nuit et sont le signe d’un manque de minéraux : magnésium, potassium ou encore calcium.

A lire aussi :  Comment soulager les allergies au pollen naturellement ?

Assurez-vous de boire beaucoup et de saler suffisamment vos plats. Si le problème persiste, vous pouvez essayer de consommer des aliments riches en magnésium comme l’avocat. N’hésitez pas à en parler à votre médecin qui saura vous conseiller des suppléments adaptés.

Constipation

La cause la plus fréquente de constipation est la déshydratation. Une solution simple consiste à boire plus d’eau. Et privilégier les légumes autorisés du régime cétogène qui contiennent le plus de fibres. Pensez aussi à la noix de coco qui est aussi connue pour ses effets laxatifs.

risque-regime-cetogene

Performances physiques réduites

Vous pouvez voir vos performances sportives diminuer lorsque vous commencez un régime keto. Votre corps a besoin de plusieurs semaines pour s’adapter à l’utilisation des graisses comme énergie principale. Une fois céto-adapté, vous devriez retrouver votre endurance et votre niveau d’énergie.

A lire aussi : Ecourter une crise d’angoisse : Conseils et astuces

Et je vous répète cette mise en garde : ne prenez pas de risques et consultez votre médecin avant de commencer ce régime et de changer vos habitudes alimentaires et sportives.

Risques et dangers du Régime cétogène  : Augmentation du cholestérol

En régime cétogène, un taux de cholestérol plus élevé est généralement dû à l’augmentation du HDL (le bon cholestérol).repas-equilibre-perdre-du-poids

A condition de privilégier les bons gras et d’éviter les gras trans. Une seule solution pour vous assurer que votre cholestérol évolue dans le bon sens : consulter votre médecin, faire un bilan et organiser un suivi médical.

Indigestion

Si vous éprouvez des problèmes de digestion, il peut être préférable de limiter la quantité de gras que vous consommez au début et de l’augmenter graduellement.

Éruption cutanée 

Quelques pratiquants du régime cétogène connaissent des épisodes plus ou moins longs de démangeaisons et d’éruptions cutanées. Si les symptômes persistent, il paraît plus prudent de stopper l’alimentation cétogène et d’aller consulter votre médecin.

mal-de-gorge-persistantChangement en composition de sang

En raison des changements de la consommation diététique et des mécanismes adaptatifs du fuselage à satisfaire à l’admission réduite d’hydrate de carbone, il y a plusieurs changements de la composition de sang des personnes suivant le régime ketogenic.

En particulier, l’un des risques et dangers du Régime cétogène est que les niveaux des lipides et le cholestérol dans le sang sont couramment plus élevés que ce qui est considéré normal. Plus de 60% de patients ont élevé des niveaux de lipides et plus de 30% ont des hauts niveaux de cholestérol.

A lire aussi : Comment soigner un ulcère : du diagnostic au traitement

Si ces modifications sont profondes et il y a une certaine préoccupation au sujet de la santé de l’enfant, de légères modifications au régime peuvent être apportées pour le patient individuel. Par exemple, des sources de graisse saturée peuvent être substituées aux graisses polyinsaturées.

Quelles sont les contre-indications au régime cétogène ?

Pour éviter les risques et dangers du Régime cétogène , il convient d’être vigilant lorsqu’on souhaite se lancer dans ce type de régime .

En cas de diabète, un ajustement du traitement médicamenteux peut être nécessaire pour éviter l’hypoglycémie ; ce point doit impérativement être déterminé avec son médecin.

regime-cetogene-quel-risque

Il est déconseillé de suivre un régime cétogène en cas de :
  • pancréatite (inflammation du pancréas) ou de défaillance hépatique
  • troubles du métabolisme des graisses, de déficit héréditaire en carnitine et en ses enzymes
  • porphyrie (une maladie du sang)
  • déficit en pyruvate kinase, une enzyme qui permet de former du pyruvate. Ce composé est utilisé par le foie pour produire du glucose
  • Il est enfin intéressant de noter que, dans de rares cas, le suivi d’un régime cétogène peut induire un résultat faux-positif à un test d’alcoolémie.