Quels sont les symptômes d’une crise de nerfs ?

2451

Quels sont les symptômes d'une crise de nerfs

Quels sont les symptômes d’une crise de nerfs : La crise de nerfs est une détresse psychologique souvent passagère, se manifestant brusquement chez un individu montrant des signes cliniques de dépression et d’anxiété
Les crises de nerfs touchent plus souvent les jeunes femmes et les adolescents. Néanmoins elles peuvent plus rarement concerner un adulte victime d’une contrariété plus ou moins importante.

les Symptômes d’une crise de nerfs : Causes

Biologiques

Si les causes d’une crise de nerfs sont encore entourées par un certain flou, de nombreuses études montrent qu’un déséquilibre dans la production de certaines molécules dans le cerveau intervient dans cette situation.
En effet, la baisse de la production de certains neurotransmetteurs semble être, au moins en partie responsable.
 Mais pour mieux comprendre le rôle de ces éléments chimiques dans notre cortex cérébral, il est nécessaire de comprendre le mécanisme de fonctionnement de nos neurones.
Au sein du neurone, l’information se transmet sous forme électrique. Mais entre deux neurones, au niveau des synapses, l’information est transmise sous forme chimique.
 Le neurone émetteur produit ou provoque la production de certaines substances chimiques spécifiques appelées neurotransmetteurs (tels que la sérotonine, la dopamine ou l’endorphine).
 Le neurone récepteur possède un système qui lui permet de réceptionner la molécule envoyée, il en déduit l’information, puis il se sert de cette information pour produire des molécules ou pour la transmettre.
 Cela peut avoir des répercussions sur tout l’organisme, les sensations, les sentiments, les actions, l’immunité…

Facteurs environnementaux

Les facteurs environnementaux qui peuvent déclencher une dépression nerveuse sont nombreux, mais leur responsabilité n’est pas décisive.
En effet, face à une rupture amoureuse, un divorce, un deuil, des conflits familiaux ou des problèmes d’ordre professionnel chacun réagit à sa manière.
Ça ne débouche pas forcément à une crise de nerfs, mais on peut tout de même les considérer comme des facteurs aggravant, qui mêlés à d’autres peuvent causer le déclenchement d’une crise de nerfs .

A lire aussi : Comment calmer une réaction allergique ?

Ce qui reste sûr, c’est qu’un environnement social où les proches se soutiennent, et parviennent donc à vaincre le stress et les angoisses plus facilement pourrait constituer une barrière à tout type de crise de nerfs
La crise de nerf apparaît souvent chez des personnes qui ont eu une éducation où les émotions n’avaient pas leur place.
Elles ont toujours été habituées à prendre sur elles puis, un jour, elles explosent à cause d’un trop plein d’émotion.
L’entourage ne doit pas minimiser une crise de nerfs. « Que ce soit le mari ou la famille, les personnes proches peuvent être un élément déclencheur de cet état, en réveillant des failles inconscientes ».
 Pour éviter l’apparition d’une crise de nerf, il faut surtout apprendre à exprimer ses émotions en faisant un travail sur soi.
En ayant compris cela, la médecine a fait de gros progrès en matière d’antidépresseurs. Certes leurs effets secondaires sont lourds, mais ils sont très puissants.
La crise de nerfs semble à priori un mal facile à diagnostiquer. En fait, tout le monde pense connaître les symptômes de cette maladie et être capable de les reconnaître.
 Mais la réalité c’est que l’on a très souvent du mal à réaliser que l’un de nos proches souffre de ce mal.
Ce que traversent les personnes en Crise de colère est assez subjectif, mais certains symptômes sont récurrents et peuvent être identifiés lorsqu’on y prête attention.

Signes et Symptômes d’une crise de nerfs

Signes

Quels sont les symptômes d’une crise de nerfs : Le premier signe d’une crise de nerfs, c’est un état de colère et de frustration qui envahit tous les aspects de la vie de la personne en question.
Signes et Symptômes d'une crise de nerfs
Ainsi, tout est perçu à travers une lentille qui noircit tout, les aspects positifs deviennent quasi-imperceptibles, et le moindre problème semble insurmontable.
Cet état de frustration et de colère, que chacun peut ressentir, ne disparaît pas au bout d’un certain temps, cela peut durer indéfiniment…
Le corps a tendance à somatiser ce genre d’état, une partie de la douleur psychologique et transformée en douleur physique.
C’est de là que vient un état de fatigue général, qui comme la tristesse, ne disparaît pas malgré le repos.
 Cette fatigue physique est accompagnée d’une fatigue intellectuelle, l’ensemble poussant le malade à s’isoler, à fuir les proches et les collègues, et par conséquent à avoir de moins en moins de vie sociale.
 A cela s’ajoute une baisse du désir, les choses qui d’habitude apportent de la joie ou de la motivation, n’ont plus aucun effet sur le déprimé.
Mais ce qui reste le plus dangereux dans la dépression nerveuse, c’est sans doute les dégâts qu’elle fait sur l’estime de soi.
Un sentiment d’échec s’ancre dans l’esprit du malade, et son regard sur tous ce qui l’entoure est conditionné par ce sentiment.
Enfin le déprimé a tendance à se replier sur lui-même. Le réconfort que tentent d’amener ses proches est toujours insuffisant.
La maladie est plus forte, mais ce n’est pas pour autant que les proches n’ont aucun rôle à jouer, bien au contraire.

Les signes d’alerte d’une crise nerveuse

Changement d’appétit

Une crise de nerfs est parfois anticipée d’un manque ou d’excès d’appétit. L’hormone du stress, le cortisol, peut déclencher des envies d’aliments caloriques et gras.
En cette période, vous pouvez rencontrer un manque de motivation à vous préparer à manger et à prendre soin de vous en général.

Sommeil et fatigue

Des troubles du sommeil comme l’insomnie ou un excès de sommeil, ainsi qu’une fatigue inhabituelle peuvent être des signes d’alerte.
Vous risquez de ruminer le soir avant de vous endormir, ou de ne pas vous lever pour vous réfugier dans votre lit.

A lire aussi : Comment préparer un shampoing solide sans tensioactif ?

La fatigue associée à une baisse de la libido, au manque d’enthousiasme et à une difficulté à accomplir les tâches quotidiennes est également un symptôme du stress.

Confusion

Quand les nerfs lâchent, vous pouvez remarquer un certain nombre de symptômes cognitifs : une difficulté à vous concentrer, une perte de la mémoire, un sentiment de désorientation.
Une forte indécision et une impression de ne plus réussir à réfléchir clairement, comme si votre cerveau était rempli de brouillard.

Douleur physique

Maux de tête, maux de ventre, constipation, diarrhée… le stress peut provoquer une grande variété de symptômes physiques douloureux, surtout au niveau du système digestif, notre deuxième cerveau.
L’angoisse peut également se manifester par notre respiration. Une sensation de poids sur la poitrine et un souffle rapide peuvent être associés à une réponse de l’organisme au stress.

Anxiété et dépression

Les signes d’anxiété et de dépression sont très répandus en cas de stress chronique.
Vous pouvez fondre en larmes sans raison apparente et remarquer une baisse de confiance et d’estime en vous, ainsi qu’un sentiment de culpabilité.

Quels sont les symptômes d’une crise de nerfs : physiques

Battements de cœurs irréguliers,
Forte transpiration,Quels sont les symptômes d'une crise de nerfs
Muscles crispés,
Étourdissements,
Tremblements,
Problèmes de digestion.

Les symptômes psychologiques 

Peurs chroniques,
Irritabilité aiguë,
Phobies,
Problèmes sexuels,
Impulsivité face aux événements et des excès de colère,
Troubles du sommeil.

Quels sont les symptômes d’une crise de nerfs : Comment l’apaiser ?

Il est impératif d’apaiser un individu en pleine crise de nerfs. Pour cela, il faut l’apaiser par un comportement calme et posé.
Surtout il ne faut pas entrer dans son jeu, rester quoiqu’il arrive non agressif, isoler la personne et lui parler sans cesse à voix posée en le rassurant et en le faisant allongé.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=-SenpTBXixA[/embedyt]

Même si les pleurs persistent, toujours relativiser la situation avec des gestes et une voie calme et détendu.
Et quand la crise est là, prenez une grande inspiration et respirer calmement pour tenter de retrouver le calme.

A lire aussi : Les vertus santé de la spiruline bio

Ajouter Les médicaments ne sont pas forcément la bonne solution car s’ils soulagent sur le moment, ils ne permettent pas de traiter la cause en profondeur.
Il est important de consulter un thérapeute afin d’identifier ce qui n’est pas dit et de mettre des mots sur cette douleur explosive.
Il est également possible de pratiquer une séance d’EMDR  afin de voir ce qui se passe dans le corps au moment de la crise de nerf « .