Problème de sommeil : à chacun sa solution

848
Problème de sommeil
Problème de sommeil

Le Problème de sommeil peut transformer une nuit paisible en cauchemar .Des réveils fréquents ou des nuits blanches peuvent être extrêmement préjudiciables à votre santé. Pour se sentir rafraîchi au réveil, la qualité du sommeil est essentielle. Après une bonne nuit de sommeil, le niveau d’énergie sera généralement plus élevé le lendemain

Problème de sommeil : impact sur notre santé et notre bien-être

Le sommeil est l’une des fonctions biologiques les plus importantes du corps humain. C’est aussi important que la respiration, l’alimentation, la digestion et le rythme cardiaque. Environ un tiers de notre vie sera consacré au sommeil.

Le sommeil profond peut restaurer la force de votre corps et aider à restaurer les muscles et les tissus, tout en renforçant le système immunitaire. Pendant le sommeil paradoxal, votre cerveau récupère, ce qui explique le rôle important du sommeil dans l’apprentissage et la mémoire

C’est une période de récupération absolument nécessaire. Il n’y a pas de substitut. Même si cela a le plus petit impact sur le cycle du sommeil, que ce soit à court ou à long terme, il aura un impact énorme sur notre santé et notre bien-être.

Le Problème de sommeil dépend du rythme de vie et des conditions environnementales

Cette dernière donne l’occasion d’assister à des conférences et des animations dans une dizaine de villes avec des médecins spécialistes du Problème de sommeil , experts pour l’INSV, pour s’informer de façon interactive.

Il sera également possible de participer à des ateliers pour en savoir plus sur la micro-sieste, la cohérence cardiaque (technique de gestion du stress) ou encore sur les plantes reconnues pour leurs vertus sur le sommeil (mélisse, passiflore, valériane…).

A lire aussi : Sexualité après un cancer du sein : impact sur l’intimité

Enfin,a été mis en ligne pour retrouver les détails de l’évènement (lieux des conférences, horaires…) et pour informer à travers des contenus pédagogiques sur le sommeil et ses liens avec la santé.

« Le besoin de sommeil est propre à chacun selon son âge, et le Problème de sommeil dépend de son rythme éveil/sommeil et de son mode de vie. Les solutions à la dette de sommeil croissante de la population se trouvent donc à la fois dans la prise de conscience de l’enjeu d’un sommeil suffisant pour sa santé et dans l’individualisation de la prise en charge. », explique le laboratoire.

Problème de sommeil

Les experts souhaitent faire comprendre que la prise en charge du Problème de sommeil dépend du type de trouble (insomnie, retard de phase, jet-lag, apnée du sommeil…) comme de sa sévérité, et nécessite une approche individualisée pouvant combiner des moyens non-médicamenteux et médicamenteux.

Problème de sommeil : A chacun sa solution

Pour resynchroniser une horloge biologique décalée, facteur d’insomnie, il existe des solutions comme la chronothérapie, la luminothérapie et la prise de mélatonine, des approches qui aident à la resynchronisation du rythme veille/sommeil sur des horaires « normaux ».

La première méthode pour résoudre le Problème de sommeil consiste à changer progressivement les horaires de lever et de coucher pour recentrer les habitudes de sommeil d’une personne sur son profil chrono biologique. La luminothérapie, traitement de référence en cas de désynchronisation de l’horloge, repose sur une exposition à une lumière de forte intensité chaque jour pendant une durée déterminée à un horaire particulier qui dépend des personnes et du trouble.

Quant à la mélatonine, la prise de quelques milligrammes le soir contribue à avancer l’heure d’endormissement, surtout si elle est couplée à une exposition à la lumière peu après le lever. Elle peut notamment être prescrite dans le cadre d’un syndrome de retard de phase, un décalage récurrent de l’heure de l’endormissement.

Dans le cadre de troubles du sommeil liés à l’anxiété, des plantes aux propriétés anxiolytiques et sédatives peuvent être utiles : valériane, eschscholtzia, rhodiole, aubépine, mélisse ou encore passiflore. « Deux plantes ont une action sur l’endormissement et le stress : l’eschscholtzia et la valériane. Elles peuvent être conseillées au moment du coucher. », précisent les experts.

Sans oublier qu’il est toujours utile de se faire rappeler les bonnes habitudes à adopter pour éviter tout problème de sommeil , ce qu’on appelle l’hygiène du sommeil. Ainsi, les excitants ne doivent pas être consommés 16h et il vaut mieux éviter la nicotine dans la soirée. Le dîner doit être léger mais consistant et l’alcool doit être limité car il détériore la qualité du sommeil en deuxième partie de nuit.

Pour faciliter l’endormissement, il est recommandé d’opter pour des horaires de sommeil réguliers, de s’exposer à la lumière naturelle dès le matin, de pratiquer une activité physique plusieurs fois par semaine et de se déconnecter digitalement (ordinateurs, tablettes, smartphones) idéalement deux heures avant le coucher


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici