Neuroscience : un casque pour monitorer les ondes cérébrales et le stress des salariés

191
Neuroscience : un casque pour monitorer les ondes cérébrales et le stress des salariés

Un environnement de travail malsain peut être toxique pour les employés. Entre le stress et la pression, ces derniers peuvent être sujets à une baisse de productivité. Cela se ressentira sur leur travail et sur le rendement de l’entreprise. Afin d’aider les salariés à adopter une habitude de travail plus saine, EMOTIV a développé un casque baptisé MN8 qui suivra de près leur activité cérébrale. Cet appareil aidera également les dirigeants d’entreprises à mettre en place un cadre de travail plus sain pour leurs employés.

À la découverte du casque MN8

Olivier Oullier n’est plus à présenter dans l’univers de la neuroscience. Ce dernier s’est servi des ressources à sa disposition pour créer le casque MN8. Cet appareil est équipé de capteurs d’activité cérébrale sans fil qui sont intégrés dans des écouteurs. Comme l’explique Olivier Oullier, le MN8 enregistrera en temps réel le fonctionnement du cerveau de la personne qui le porte lorsqu’elle travaille. La technologie utilisée par ce casque mesure l’activité électrique du cerveau qui correspond à l’attention, la distraction et au stress.

« Le casque va nous informer sur l’activité électrique du cerveau. Ensuite, il va falloir donner du sens à cette information, et c’est le rôle de l’intelligence artificielle et de la masse de données qu’on a pu collecter partout dans le monde. Les algorithmes que nous avons créés permettent surtout d’éviter des accidents », a expliqué Olivier Oullier.

Un appareil qui améliorera la productivité des employés

Le stress et le manque de concentration peuvent avoir un impact sur la qualité de travail des employés, mais aussi sur leur productivité. C’est là qu’intervient le MN8. Ce casque enverra à celui qui le porte des informations sur son niveau de stress ou de concentration. Il lui demandera alors de faire une pause s’il estime que cela est nécessaire pour le rendre plus productif.

D’après Olivier Oullier, « si une personne est fatiguée après deux heures de travail, le logiciel va lui dire de faire une pause ou de faire un tour. Une fois que cette personne sera rechargée, elle sera à nouveau moins stressée et plus efficace. »

Vos données personnelles seront en sécurité

Certaines personnes ont émis des réserves concernant les données qui seront recueillies par cet appareil. Ils craignent notamment que le MN8 soit utilisé par les employeurs pour avoir une emprise sur les salariés. Olivier Oullier s’est voulu rassurant à ce sujet :« C’est sur la base du volontariat. Personne ne peut être forcé à utiliser cette technologie. Les données et les résultats procurés ne peuvent être utilisés que pour enlever du temps de travail. » Il a poursuivi en expliquant que ces données, qui sont anonymes, sont gérées par les ressources humaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici