Naissance prématurée entre les semaines 24

Les médecins parlent d’accouchement prématuré quand un bébé naît avant la fin de la SA 37. Environ 7% des grossesses se terminent en accouchement prématuré, mais seul 1% des bébés naît avant la SA 32.

Souvent les causes de l’accouchement prématuré ne peuvent pas être déterminés avec exactitude. Les causes les plus fréquentes sont les infections du système génito-urinaire chez la mère et les complications pendant la grossesse, comme des dommages sur le placenta, une anémie ou une gestose (certains ennuis de la grossesse qu’on appelait avant « toxémie » de façon erronée).

Le stress chronique ou la parodontite (inflammation des gencives) peuvent également être la cause d’accouchements prématurés. Les grossesses multiples et dommages prénataux du bébé sont d’autres facteurs de risques. Une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé a démontré que les interdictions de fumer en Europe et en Amérique du Nord ont réduit de manière significative le nombre de naissances prématurées dans les pays respectifs.

Centres de soins périnataux : plus de chances de survie jusqu’à la SA 26

Le traitement des bébés prématurés qui naissent avant la fin de la semaine 26 est fait presque exclusivement dans des centres de soins périnataux spécialisés et dûment certifiés dans certains pays. Des études médicales montrent que les bébés ont beaucoup plus de chances de survie et ne souffrent pas de graves conséquences à long terme dans ces centres.

Cependant, il n’y a pas de différences significatives statistiquement entre les centres périnataux et d’autres hôpitaux d’accouchements prématurés à partir de la semaine 27.

Naissance pendant la SA 24-27 : un moment critique pour les bébés prématurés

La SA 24-27 est un moment critique pour un accouchement prématuré. Pendant ce temps, les bébés naissent souvent avec un petit poids et de nombreuses fonctions organiques ne sont pas encore complètement développées. Lors de cette étape un traitement médical intensif avec une assistance respiratoire est indispensable, ainsi qu’un contrôle strict de la circulation et une nutrition assistée.

Le risque de souffrir de dommages permanents (dommages neurologiques, problèmes visuels ou auditifs graves, graves problèmes d’apprentissage) est en principe élevé. Cependant, de nombreux enfants compensent complètement les problèmes de santé initiaux et l’étape de développement pendant l’âge adulte.

Les bébés qui naissent très tôt présentent habituellement différentes complications aigues. Parmi elles, des problèmes respiratoires, le développement d’une maladie pulmonaire chronique, des problèmes moteurs et augmentation de la tendance à saigner, ce qui peut entraîner une hémorragie cérébrale.

Parce que leur système immunologique ne fonctionne pas encore correctement, les enfants sont très sensibles aux infections, donc un éloignement strict des germes peut être vital pour la survie.

Résumé des accouchements prématurés pendant la SA 24-27

SA 24

Pendant la SA 24, un bébé sain mesure environ 31 centimètres des pieds à la tête et pèse en moyenne 700 grammes. Cependant, ces nombres ne fournissent qu’un cadre très général pour la longueur du corps et en particulier le poids de naissance en cas d’accouchement prématuré.

À cause du manque d’approvisionnement dans l’utérus maternel, le poids des bébés prématurés peut être dès maintenant et pendant les semaines suivantes significativement inférieur aux valeurs moyennes respectives. Les livres de médecine décrivent des cas où des bébés sont nés pendant la SA 24 ou 25 avec un poids de moins de 500 grammes et ont survécu, et dans certains cas même sans problèmes de développement permanents.

Les bébés prématurés, qui naissent à la fin de la SA 24, ont une probabilité de survie statistique de 67%, une semaine avant ce chiffre aurait été de 53%. Pendant la SA 24, tous les organes importants ont été créés, mais ils sont encore loin d’atteindre d’avoir leur pleine capacité de fonctionnement.

La plus grande inquiétude est l’état de la maturation pulmonaire maintenant et dans les semaines suivantes. Le cerveau, les organes excréteurs et hématopoïétiques, le système immunologique et le système digestif doivent encore subir un développement significatif. Le bébé n’est pas non plus capable de réguler sa température tout seul.

SA 25

Pendant la SA 25, le bébé mesure environ 33 centimètres et pèse environ 800 grammes. La chance de survie des bébés prématurés est déjà de 82%, c’est donc un grand pas en avant comparé à la SA 24.

Si les défauts congénitaux ou acquis pendant la naissance n’empêchent pas de traitement, les médecins pendant la SA 25 sont obligés pour la première fois de prendre toutes les mesures possibles pour garder le bébé en vie, si besoin même contre la volonté des parents. Pendant les semaines précédentes, les thérapies de soins intensifs n’étaient encore qu’une question d’appréciation médicale.

En cas d’accouchement prématuré pendant la SA 25, le bébé a besoin d’une assistance respiratoire artificielle et son cœur ne bat pas encore à un rythme déterminé. La couveuse et un lit thermique garantissent un environnement sans germes et la régulation de l’équilibre thermique.

Une prise de poids constante est importante : l’idéal est de prendre 85 grammes par jour. Un bébé né pendant la SA 25 n’est pas encore capable de boire seul. Les enfants qui pèsent moins de 1000 grammes et tous les bébés nécessitant une respiration artificielle sont alimentés au départ par voie intraveineuse.

Dès que le tube digestif du bébé fonctionne, il reçoit du lait maternel ou des aliments spécialement pour bébés prématurés grâce à une sonde gastrique. L’alimentation par sonde est maintenue jusqu’à ce qu’il puisse respirer seul et coordonner la succion, la déglutition, la respiration et le réflexe pharyngé.

SA 26

Pendant la SA 26, le bébé mesure entre 34 et 36 centimètres des pieds à la tête et pèse environ 800 grammes. Les bébés prématurés nés pendant cette semaine bénéficient d’une prise de poids prénatal. Leur chance de survie est maintenant de 85%, et leurs possibilités que l’accouchement prématuré n’ait pas de conséquences à long terme pour la santé ont augmenté.

Pendant la SA 26, les yeux et oreilles du bébé sont déjà bien reliés au cortex cérébral grâce à la formation des voies nerveuses correspondantes, ce qui réduit le risque de problèmes visuels et auditifs ultérieurs. Cependant, la présence de soins intensifs et l’alimentation « artificielle » sont également nécessaires pour l’accouchement pendant la SA 26.

SA 27

Pendant la SA 27, de nombreux bébés atteignent ou même dépassent les 1000 grammes ; leur longueur corporelle est maintenant d’environ 36 centimètres. Les chances de survie des bébés prématurés ont augmenté de 95% cette semaine. Le risque de complications graves et des effets différés causés par l’accouchement prématuré diminue graduellement.

Pendant la SA 27, le cerveau de l’enfant fait un important saut en avant dans le développement des couches cérébrales, ce qui réduit le risque de dommage neurologique. À cause du manque de surfactant, une substance tensioactive qui empêche l’adhésion des alvéoles, la fonction pulmonaire des bébés prématurés reste problématique même pendant la SA 27.

Même si les médicaments aident à la maturation pulmonaire, il n’est généralement pas possible de se passer de l’assistance respiratoire.

En naissant pendant la SA 27, l’enfant perçoit déjà son environnement grâce à tous ses sens. Le contact physique, les caresses et les voix de ses parents sont importants pour chaque bébé prématuré dès sa première minute de vie ; pendant la SA 27, il est possible que le bébé prématuré soit si stable physiquement qu’il puisse sortir quelques temps de la couveuse et rester dans les bras de ses parents.

Et quand peut-il rentrer à la maison ?

Les bébés nés pendant les SA 24-27 doivent faire un long séjour à l’hôpital. Ils ne sont pas autorisés à rentrer chez eux avant de pouvoir s’alimenter, que leur poids augmente constamment et que leurs fonctions vitales soient stables. Souvent, les médecins n’acceptent pas une sortie du bébé prématuré avant la semaine 38, c’est-à-dire, au moment de la date de naissance prévue ou si le bébé a atteint un poids de 2500 grammes.

Dans le cas des enfants très prématurés et très fragiles, cependant, ça peut durer quelques semaines de plus. Souvent, les médecins et infirmières de l’étage sont à disposition des parents des bébés prématurés pour répondre aux questions et régler des problèmes. L’assistance quotidienne après la sortie de la clinique est sous la responsabilité d’une sage-femme.