Minceur : les produits coupe-faim sont très dangereux

80
minceur

Un spécialiste britannique nous met en garde contre les produits minceur coupe-faim, qui pourraient avoir des conséquences médicales graves.

Après l’avalanche foie-gras-chapon-bûche-crème-patissière, voici venu le temps des bonnes résolutions… Et, pour beaucoup, il s’agira de perdre quelques kilos !

Si on connaissait déjà les dangers des régimes drastiques (l’effet yo-yo en tête), le Pr. Stephen Powis nous met désormais en garde contre les produits coupe-faim : “ils sont plus dangereux qu’efficaces” affirme le directeur du National Health Service, en Grande-Bretagne.

Gélules, sticks ou encore thés destinés à couper l’appétit n’auraient qu’une “faible efficacité” et pourraient être à l’origine de problèmes médicaux graves. Le Pr. Powis évoque notamment un risque de diarrhée et de complications cardiaques, mais aussi un impact négatif sur la contraception orale… pouvant conduire à des grossesses non-désirées !

Comment perdre du poids au mois de janvier ?

Maigrir en début d’année, pourquoi pas ? Pour une perte de poids durable et saine, le Pr. Stephen Powis nous conseille (bien sûr) d’adopter une alimentation équilibrée et de faire un peu d’exercice chaque jour : “la perte de poids doit être progressive” précise-t-il – comptez environ 500 g ou 1 kg perdu chaque semaine. Et le spécialiste recommande évidemment de se méfier des régimes centrés sur un produit-miracle…

Pour mincir et rester mince, le National Health Service (NHS) donne plusieurs pistes :

  • Consommer davantage de fruits et de légumes au quotidien,
  • Limiter l’alcool,
  • Arrêter de fumer,
  • Pratiquer une activité physique quotidienne et adaptée,
  • Consommer 1400 Kcal par jour (pour une femme) ou 1900 Kcal par jour (pour un homme).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici