Minceur : les huiles essentielles pour couper la faim, réduire le sucre et gommer les capitons

0
586
Huiles essentielles et minceur.

Certaines huiles essentielles se respirent pour favoriser la satiété, d’autres s’ingèrent pour mieux digérer et éliminer, d’autres encore s’utilisent en massage, pour déloger la cellulite. On vous aide à retrouver la ligne avec l’aromathérapie.

Les huiles essentielles sont des alliées pour mincir, à condition d’abord de bien cerner « son » problème de poids. On grignote entre les repas ? Le stress et/ou une mauvaise hygiène de vie empêchent de déstocker ? On a besoin d’une sucrerie en rentrant le soir ? Une fois le problème identifié, il faut trouver « la » bonne huile essentielle (HE). Celle qui renferme les bons composés et qui nous plaît. L’idéal est de consulter un aromathérapeute car chacune a ses propriétés, ses modes d’utilisation et ses contre-indications. Pour les cas les plus fréquents, nous avons demandé leurs conseils à deux spécialistes : Françoise Couic-Marinier, docteure en pharmacie, spécialiste en aromathérapie et Isabelle Pacchioni créatrice du laboratoire Puressentiel.

Sur le même sujet

Minceur : 3 huiles de soin maison pour gommer la cellulite

Quelles huiles essentielles pour réduire le sucre ?

Le sucre n’a pas d’intérêt nutritionnel et, en excès, il finit stocké sous forme de graisse. Quand on cherche à perdre du poids, c’est avant tout lui qu’il faut limiter. Sauf que, pour certains, il est bien difficile de terminer un repas sans dessert sucré. On peut alors ruser avec les huiles essentielles !

Les HE d’agrumes (mandarine, orange, bergamote…) sont les plus intéressantes, leur parfum permet de ne pas sucrer (ou au moins de réduire fortement la dose). Celles d’épices (cannelle, gingembre…) étant particulièrement puissantes, on les utilisera de préférence en mélange.

Comment ? 1 goutte d’HE d’orange dans un yaourt ou une compote.

On peut concocter un mélange selon ses goûts. Par exemple : 30 gouttes d’HE d’orange douce + 30 gouttes d’HE de mandarine verte + 3 gouttes d’HE de gingembre + 5 gouttes d’HE de cannelle de Ceylan.

Quelles huiles essentielles pour chasser une envie de grignoter ?

Le pire ennemi de la ligne, c’est le grignotage. Pour ne pas tomber dans ce piège, il faut d’abord prendre des repas suffisamment consistants. Et, en cas de fringale, certaines huiles essentielles permettent d’éviter le « craquage ».

• Les HE de pamplemousse et de citron diminuent les envies de manger en limitant la sécrétion de ghréline et de leptine, les hormones impliquées dans la sensation de faim.

Comment ? En olfaction : 2 ou 3 gouttes d’HE de citron ou de pamplemousse sur un mouchoir. On peut aussi utiliser un stick inhalateur muni d’une mèche à imbiber de 20 à 30 gouttes.

• Les HE de cannelle de Ceylan et de clou de girofle fonctionnent bien par voie olfactive. Elles saturent les récepteurs olfactifs et induisent un message de satiété.

Comment ? 1 goutte de chaque sur un mouchoir, à respirer quand une fringale se fait sentir. Cela fonctionne bien aussi avant de manger, pour faire un repas moins conséquent.

Quelles huiles essentielles pour faciliter la digestion ?

Un ventre plat ne passe pas que par des exercices physiques, mais aussi par une bonne digestion. Certaines huiles essentielles aident à combattre les petits ventres gonflés liés à des problèmes digestifs.

• L’HE de laurier citron est intéressante pour éviter la fermentation et les ballonnements ; celle de menthe poivrée pour soulager les spasmes intestinaux.

Comment ? 1 goutte d’HE de laurier noble ou de menthe poivrée, sur un morceau de pain au milieu du repas ou ajoutée directement dans le plat (de légumes secs notamment).

• Les HE de menthe poivrée et de gingembre favorisent le bon fonctionnement du système digestif.

Comment ? 1 goutte de chaque sur un comprimé neutre, après un repas un peu lourd ou en début de repas en cas de constipation. Ou 1 goutte d’HE de gingembre ou de menthe poivrée mélangée à 1 c. à c. de miel, à mettre dans sa tisane.

Quelles huiles essentielles pour aider à éliminer les toxines ?

Pollution, stress et mauvaise alimentation « encrassent » l’organisme, ralentissent son fonctionnement et peuvent empêcher la perte de poids. Pour retrouver la ligne, on revoit son hygiène de vie et on s’aide des huiles essentielles soutenant le foie.

Les HE de citron, menthe poivrée et livèche aident l’organisme à drainer et éliminer les déchets.

Comment ? 1 goutte de chaque sur un morceau de pain avant le dîner. À prendre en cure de 21 jours, aux changements de saison. Ou 1 goutte d’HE de menthe poivrée dans une ampoule de radis noir, pendant 21 jours également.

Quelles huiles essentielles pour combattre la cellulite

Pour déloger les cellules graisseuses stockées au niveau des cuisses et des fesses, donnant ce vilain aspect « peau d’orange », l’activité physique et le massage (ventouse + crème) sont la clé. Mais les huiles essentielles boostent leurs effets.

• L’HE de pamplemousse casse les molécules de graisse, celle de bois de cèdre de l’Atlas favorise la circulation de la lymphe. Quant à celle de lemongrass, elle est anti-inflammatoire.

Comment? 3 gouttes d’HE de pamplemousse dans sa crème anticellulite, pour booster ses effets. Ou on crée sa propre préparation : pour un flacon de 50 ml, on mélange 35 ml d’huile végétale de macadam ia + 5 ml de cire liquide de jojoba + 3 ml d’HE de pamplemousse + 3 ml d’HE de bois de cèdre de l’Atlas + 3 ml d’HE de lemon grass.

• L’HE de cèdre de l’Atlas aide à éliminer les toxines et facilite le drainage, celles d’ylang-ylang et de géranium ont des propriétés raffermissantes et tonifiantes.

Comment? On n’applique jamais ces huiles essentielles pures sur la peau mais en mélange dans des huiles végétales. Par exemple, 70 ml d’huile végétale de macadam ia + 20 ml d’huile végétale de calo ph yl le + 8 ml d’HE de géranium + 3 ml d’HE de cèdre de l’Atlas. On utilise cette préparation en massage après avoir appliqué une ventouse pour davantage d’efficacité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here