Médecine complémentaire en cas de cancer

204
Médecine complémentaire en cas de cancer

Parmi les méthodes de traitement complémentaires connues, citons la thérapie au gui, l’homéopathie, l’acupuncture, la médecine traditionnelle chinoise et la médecine naturelle. Quantité de ces médecines non conventionnelles peuvent, certes, améliorer le bien-être des patients et augmenter leur qualité de vie, mais les méthodes de traitement complémentaires ne peuvent influencer ni la multiplication ni l’extension des cellules cancéreuses. Par conséquent, elles ne peuvent pas guérir un patient du cancer.

Groupe d’étude des méthodes parallèles et complémentaires en cas de cancer (SKAK)

Quels sont les bénéfices réels des injections de gui, des préparations vitaminées ou du cartilage de requin dans la lutte contre le cancer? Quels succès ont été prouvés scientifiquement et quels risques et effets secondaires présentent les méthodes de traitement non éprouvées? C’est à ces questions et à d’autres que le Groupe d’étude des méthodes parallèles et complémentaires en cas de cancer (SKAK) tente de répondre sur mandat de la Ligue suisse contre le cancer. Si certaines de ces méthodes de traitement complémentaires peuvent effectivement améliorer le bien-être des patients, d’autres sont peu utiles, voire dangereuses. Dans ces cas-là, il est déconseillé de suivre ces méthodes.

Le SKAK a rédigé des fiches d’informations sur différentes méthodes de traitement spécialement à l’attention des patients et de leurs proches:

  • L’Ukrain, un «remède contre le cancer» au coût élevé et à l’efficacité douteuse
  • Un appareil inefficace et des teintures douteuses – la «lutte» contre le cancer d’après Hulda Clark
  • Galavit – un «remède miracle» qui ne résiste pas à l’examen
  • Vitamines et alimentation en cas de cancer

Vous trouverez de plus amples informations sur les méthodes de traitement complémentaires dans la brochure «Parallèles? Complémentaires?».

Glossaire

Chimiothérapie: Traitement des maladies infectieuses et cancéreuses avec des médicaments qui tuent les agents pathogènes ou les cellules cancéreuses; ce terme désigne le plus souvent le traitement des maladies cancéreuses par cytostatiques; selon l’objectif recherché, on parle de chimiothérapie curative, palliative, adjuvante ou néo-adjuvante.

Radiothérapie: Traitement de maladies, essentiellement cancéreuses, par rayonnement ionisant; on distingue la radiothérapie externe (par un appareil qui produit le rayonnement) de la radiothérapie interne, qui consiste à introduire la substance radioactive dans l’organisme (cf. «brachythérapie»).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici