Maladie rénale : Quels sont les principales symptômes ?

5754

La maladie rénale résulte des complications du diabète, de l’hypertension ou d’autres maladies. L’insuffisance rénale aiguë, quant à elle, survient soudainement. Elle se produit souvent à la suite d’une diminution réversible du flot sanguin rénal.

Maladie rénale : Quels sont les principales symptômes ?
Les causes de La maladie rénale sont multiples. la déshydratation, les infections sévères, une obstruction comme dans l’hypertrophie de la prostate, ou l’exposition à des substances qui sont toxiques pour les reins comme les produits de contraste utilisés en radiologie. Un taux trop élevé d’acide urique est également un symptôme d’insuffisance rénale.

les principales symptômes de la maladie rénale

les principales symptômes de la maladie rénale se développent généralement très lentement. À mesure que l’insuffisance rénale progresse et que les déchets métaboliques s’accumulent dans le sang, les symptômes évoluent.

Si votre médecin soupçonne la survenue probable d’une maladie rénale, il essaiera de la dépister précocement en prescrivant régulièrement des analyses de sang et d’urine.

Faute de surveillance régulière, les symptômes d’une maladie rénale peuvent passer inaperçus jusqu’à ce que les reins soient déjà endommagés.

Certains symptômes, comme la fatigue, peuvent être présents depuis longtemps, mais, comme ils s’installent graduellement, on ne les remarque pas ou ne voit pas de rapport avec une maladie rénale.

Certains signes ou symptômes d’une maladie rénale, notamment :

  • des mictions plus fréquentes, surtout la nuit;
  • des émissions d’urine plus rares;
  • la présence de sang dans l’urine (peu fréquente dans l’insuffisance rénale chronique);
  • une urine trouble ou de couleur foncée.

A lire aussi : Choc Anaphylactique : Savoir identifier pour mieux traiter

D’autres symptômes sont moins évidents, mais résultent directement de l’incapacité des reins à éliminer de l’organisme les déchets et l’excès de liquide :

  • les paupières bouffies, une enflure des mains et des pieds (symptôme appelé œdème);
  • une pression artérielle élevée;
  • de la fatigue;
  • un essoufflement;
  • une perte d’appétit;
  • de la nausée et des vomissements (un symptôme rencontré fréquemment);
  • de la soif;
  • un goût désagréable dans la bouche ou une mauvaise haleine;
  • une perte de poids;
  • une démangeaison persistante et généralisée;
  • des contractions ou crampes musculaires;
  • la peau de couleur brun-jaunâtre.

À mesure que la maladie rénale s’aggrave et que les toxines s’accumulent dans l’organisme, des convulsions et une confusion mentale peuvent se produire.
symptomes-maladie-renale
Apprendre qu’on est atteint d’une maladie rénale peut être très effrayant. Le pronostic dépend, cependant, de l’affection qui provoque la maladie rénale, de l’ampleur des atteintes rénales et des complications coexistantes, s’il y a lieu.

Voici quelques-unes des complications possibles :

  • une anémie;
  • de l’hypertension;
  • une augmentation du risque de saignements;
  • une susceptibilité accrue aux infections;
  • une accumulation de liquides (œdème);
  • une déshydratation;
  • des anomalies électrolytiques (par ex. l’hyperkaliémie, une augmentation du niveau de potassium dans le sang);
  • des anomalies minérales (par ex. une hyperphosphatémie (un taux élevé de phosphates dans le sang);
  • une augmentation de la fragilité osseuse;
  • la malnutrition;
  • des crises convulsives.

Traitement de la maladie rénale

  • Traitement des affections qui aggravent l’état de la fonction rénale
  • Mesures diététiques et médicaments
  • Dialyse ou greffe de rein
  • L’objectif du traitement est de ralentir le déclin de la fonction rénale.

A lire aussi : Compléments alimentaires pour enfants : avantages et risques

Les pathologies pouvant provoquer ou aggraver la maladie rénale chronique et pouvant nuire à l’état de santé général doivent être traitées rapidement. Ces pathologies incluent

Diabète

  • Tension artérielle élevée (hypertension)
  • Obstruction des voies urinaires
  • Infections
  • Prise de certains médicaments

Le contrôle du taux de sucre dans le sang (glycémie) et de l’hypertension artérielle ralentit de manière importante la détérioration de la fonction rénale chez les diabétiques.

Des médicaments appelés inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) et antagonistes du récepteur de l’angiotensine II (ARA), qui aident à diminuer la pression artérielle, peuvent diminuer la vitesse de détérioration de la fonction rénale chez certaines personnes souffrant de maladie rénale chronique.

Les médecins évitent de prescrire des médicaments qui sont excrétés par les reins ou prescrivent ces médicaments à plus faibles doses. Il peut être nécessaire de devoir éviter de nombreux autres médicaments.
mal-de-gorge-persistantPar exemple, il peut être nécessaire de devoir arrêter les inhibiteurs de l’ECA, les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II et certains diurétiques (comme la spironolactone, l’amiloride et le triamtérène) chez les personnes souffrant d’une maladie rénale chronique grave et présentant des taux élevés de potassium, parce que ces médicaments peuvent augmenter les taux de potassium.

Les obstructions des voies urinaires sont retirées ou soulagées. Les infections bactériennes sont traitées par antibiotiques.

Des mesures diététiques doivent être prises et des médicaments peuvent être prescrits pour ralentir la progression de la maladie rénale chronique.

Restriction de la consommation de protéines

La détérioration de la fonction rénale peut être légèrement ralentie si la consommation quotidienne de protéines est limitée.

Cependant , Les personnes doivent consommer des glucides en quantité suffisante pour compenser la réduction de l’apport en protéines.

A lire aussi : Remède naturel acné : solutions efficaces pour s’en débarrasser

En fait , Si la consommation de protéines est restreinte, un suivi par un diététicien est conseillé pour s’assurer qu’une quantité adéquate d’acides aminés est consommée.

Contrôle de l’acidose

Parfois, une légère acidose peut être contrôlée en augmentant la consommation de fruits et légumes et en réduisant la consommation de protéines d’origine animale.

Cependant, une acidose modérée ou sévère peut justifier un traitement avec des médicaments antisécrétoires gastriques (par exemple, bicarbonate de sodium et citrate de sodium).

Diminution des taux de triglycérides

En premier lieu, Les taux de triglycérides et de cholestérol dans le sang peuvent être relativement contrôlés en limitant la consommation des graisses dans l’alimentation.

Les médicaments tels que les statines, l’ézétimibe ou les deux peuvent s’avérer nécessaires pour réduire les taux de triglycérides et de cholestérol.

Restriction de l’apport en sodium et en potassium

Tout d’abord , une limitation de la consommation de sel (sodium) est généralement bénéfique, en particulier en cas d’insuffisance cardiaque.

Ensuite, Il peut être nécessaire de limiter l’absorption de liquide afin de prévenir une baisse trop importante du taux de sodium dans le sang.

Les aliments très riches en potassium, tels que les substituts du sel, doivent être évités et les aliments relativement riches en potassium.

les dattes, les figues, ainsi que de nombreux autres fruits, ne doivent pas être consommés en excès.

Un taux de potassium élevé dans le sang augmente les risques d’anomalies du rythme cardiaque et d’arrêt cardiaque.

Pour conclure , Lorsque le taux de potassium devient trop élevé, les médicaments diminuant le taux de potassium (comme le polystyrène sulfonâtes de sodium, le patiromer et le cyclosilicate de zirconium) peuvent être utiles, mais une dialyse en urgence peut s’avérer nécessaire.

Contrôle des taux de phosphore

Un taux de phosphore élevé dans le sang peut provoquer la formation de dépôts de calcium et de phosphore dans les tissus, y compris dans les vaisseaux sanguins.

En limitant la consommation d’aliments à teneur élevée en phosphore, tels que les produits laitiers, le foie, les légumes, les noix et la plupart des boissons gazeuses. on abaisse la concentration de phosphate dans le sang.

A lire aussi : Les bienfaits du Fenugrec : La plante aux multiples vertus

De plus, des médicaments oraux qui fixent le phosphate, tels que le carbonate de calcium, l’acétate de calcium, le sévélamer. le lanthanum et le citrate ferrique peuvent aussi diminuer le taux de phosphore dans le sang. Le citrate de calcium doit être évité.

En effet , Le citrate de calcium fait partie de la composition de beaucoup de suppléments en calcium. Elle  se retrouve dans de nombreux produits en tant qu’additif alimentaire (parfois dénommé E333).

La vitamine D et des médicaments similaires sont souvent pris par voie orale pour réduire les taux élevés de parathormone.

Traitement des complications de la maladie rénale

L’anémie causée par la maladie rénale chronique est traitée par :

  • Des médicaments tels que l’érythropoïétine ou la darbépoïétine
  • Des transfusions sanguines
  • Les médecins recherchent et traitent également d’autres causes de l’anémie, en particulier des carences alimentaires en fer, en folates (acide folique) et en vitamine B12

La plupart des personnes traitées par l’érythropoïétine ou la darbépoïétine doivent régulièrement recevoir du fer .

Cela s’effectue par par voie intraveineuse afin de prévenir une carence en fer, qui diminuerait la réponse de l’organisme à ces médicaments.
complications-de-la-maladie-renaleL’érythropoïétine et la darbépoïétine ne doivent être employées que lorsque cela s’avère nécessaire parce qu’elles peuvent accroître le risque d’accident vasculaire cérébral.

La tendance aux saignements peut être temporairement supprimée par des transfusions de produits sanguins ou par des médicaments tels que la desmopressine ou les œstrogènes.

Ces traitements peuvent être nécessaires après un traumatisme, avant une intervention chirurgicale ou avant une extraction dentaire.

Des transfusions sanguines ne sont administrées que lorsque l’anémie est grave, qu’elle entraîne des symptômes et qu’elle ne répond pas à l’érythropoïétine ou à la darbépoïétine.

En bref , L’hypertension est traitée par des antihypertenseurs pour prévenir une aggravation de la détérioration des fonctions rénale et cardiaque.

A lire aussi : Comment soigner les verrues naturellement ?

Les diurétiques peuvent également améliorer les symptômes de l’insuffisance cardiaque, même lorsque la fonction rénale est très amoindrie.

la dialyse peut être nécessaire pour éliminer l’eau corporelle en excès dans les cas graves de maladie rénale chronique.

Traitement de la maladie rénale chronique avancée

Lorsque les traitements de la maladie rénale chronique ne sont plus efficaces, les seules options sont la dialyse à long terme et la greffe rénale.

Les deux options diminuent les symptômes et prolonger la vie. Si la personne y est candidate, une greffe de rein peut être une excellente option.

Pour conclure , les personnes qui choisissent de ne pas subir de dialyse, les soins de fin de vie (également appelés soins palliatifs) sont importants.