L

L’huître est un mollusque bivalve qui possède une chair à l’arôme et au goût inimitables ! Sa saveur est déterminé par le plancton filtré lors de l’affinage (dominante iodée ou franc goût de noisette). On distingue de multiples variétés dont la préférence est propre à chaque palais : les belons, les fines de clair et les spéciales de Marennes Oléron, les variétés du bassin d’Arcachon, de Bretagne, de Normandie, de l’étang de Thau…Les amateurs d’huîtres ont chacun leurs favorites !

Peu importe sa provenance, l’huître possède de nombreux atouts pour notre santé, elle est le produit d’origine animal le plus bénéfique pour notre organisme.

D’un point de vue diététique

L’huître est aussi maigre que le poisson, elle n’affiche que peu de calories (57kcal/100gr). Elle est très nourrissante grâce à sa richesse en protéines de bonne qualité pour notre organisme (environ 6gr/100gr). Les huîtres « grasses » de cette saison ne sont pas plus riches en lipides mais en glycogène, un sucre de réserve.

Elle a également l’avantage d’être pauvre en lipides et de contenir, parmi eux, essentiellement des omégas 3. Ces acides gras agissent comme précurseurs de messagers chimiques favorisant un bon fonctionnement du système immunitaire, circulatoire et hormonal. Les huîtres permettent donc de réduire le taux de mauvais cholestérol et de prévenir les maladies cardio-vasculaires.

Une mine de vitamines !

L’huître est le seul aliment d’origine animale qui contient de la vitamine C, antioxydant nécessaire aux défenses immunitaires.

Elle est riche en vitamine B2 qui contribue à la croissance et la réparation des cellules, en vitamine B3 qui participe à la formation de l’ADN, en vitamine B12 indispensable au fonctionnement des cellules et en vitamine D qui améliore l’absorption et la rétention du calcium.

Faites le plein de minéraux et d’oligo-éléments !

L’huître est l’un des aliments les plus riches en fer (6,5mg/100gr) ce qui, combiné au phosphore (135mr/100gr) réduit la fatigue et les risques de dépression. Elle renferme aussi du cuivre, nécessaire à la formation de l’hémoglobine. L’huître aide à combattre les effets du vieillissement grâce à un large éventail d’antioxydants : zinc, sélénium, collagène… Elle affiche également un apport non négligeable d’iode, de calcium, de fluor et de magnésium.

Elle est reconnue pour sa forte teneur zinc (80 mg/100gr) qui participe aux réactions immunitaires, favorise la cicatrisation des plaies, aide à diminuer le taux de mauvais cholestérol, participe à la fabrication de l’ADN, stimule la perception du gout et interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes.

Sa richesse en oligo-éléments et en vitamines en fait donc un aliment très riche à ne négliger sous aucun prétexte ! Ce n’est pas pour rien si, autrefois, l’huître était prescrite comme médicament universel aux jeunes enfants et aux adultes à la santé fragile ! Alors pour les fêtes, laissez-vous tenter sans complexe par une douzaine !