Le serpolet pour activer la digestion

4869
serpolet et digestion

Certaines plantes se font discrètes, sans pour autant avoir jamais cessé de tenir une place importante dans la médecine populaire, attendant le moment opportun pour révéler tout leur potentiel. C’est le cas du serpolet (Thymus serpyllum L.), aussi appelé thym rouge, poilet ou thym de bergère, moins connu que son cousin le thym, qui est aussi du genre Thymus. À la fois plante condimentaire et médicinale, le serpolet mérite une place généreuse au jardin, et j’ai donc le plaisir de l’évoquer en ce début d’année.

Au jardin

Le serpolet est une plante polymorphe dont les organes se modifient selon les régions ou les climats. C’est quand il pousse dans des sols secs et maigres que le serpolet répand le mieux ses senteurs. Il aime les zones ensoleillées, les prairies et landes sèches, les sols caillouteux ou sableux. Présent jusqu’à 2 700 m d’altitude, il supporte des températures descendant jusqu’à -10 °C. Il pousse en tapis et empêche tout autre végétal de s’installer sur ses plates-bandes ! N’hésitez pas à le piétiner de temps en temps afin de renforcer la formation de ce coussin odorant et florifère. Très apprécié par les abeilles, le serpolet attire aussi les papillons, parmi lesquels la zygène pourpre et l’azuré du serpolet.

Ne le plantez donc pas dans une terre trop riche. Pour les graines, semez en place d’avril à juin, à une température comprise entre 15 et 20°C, à 0,5 cm de profondeur, en mélangeant éventuellement les graines avec du sable fin pour un effet couvrant facilité. La terre pourra être préalablement mélangée avec du terreau. Si nécessaire, éclaircir à 5-8 cm ou repiquer à distance correcte lorsque les plantules auront forci. La récolte pourra s’effectuer l’année suivante.

Le serpolet réussit également très bien en pot ou jardinière à condition d’avoir un bon drainage. Le semis sera fait en intérieur de mars à avril dans un terreau de germination, un mélange sable-terreau ou de pastilles de coco, en veillant à garder l’humidité nécessaire à la levée, mais sans trop arroser pour autant ! La germination s’effectue en 20 à 30 jours. Les semis seront…

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici