La sophrologie au service des phobies du quotidien

103
La sophrologie au service des phobies du quotidien

La sophrologie est définie par ses pairs comme un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et bien-être. La discipline se base sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. Elle est idéale pour combattre les phobies.

Plus concrètement, la sophrologie se fonde sur le développement personnel. Il s’agit d’une démarche personnelle, encadrée par un accompagnant bienveillant. Cette discipline a été fondée par un neuropsychiatre du nom d’Alfonso Caycedo ; elle mêle les influences de pratiques méditatives orientales, asiatiques notamment, à des techniques de relaxation occidentales.

Apprendre à canaliser son stress soi-même

Une phobie est souvent le résultat d’un évènement traumatisant ou d’un stress très intense. Les phobies se développent le plus souvent durant l’enfance, entre 4 et 8 ans. Mais le stress s’intensifiant avec l’âge, l’adulte n’est pas à l’abri de nourrir des phobies ou même de s’en créer de nouvelles.

Les techniques de sophrologie sont basées sur la visualisation d’images positives et sur la recherche du lâcher-prise, et permet d’atténuer ces troubles, et de les maitriser. Le spécialiste va chercher à évacuer les pensées négatives liées à cette peur assaillante, pour mieux les remplacer par des images positives, et apaisantes.

Contre les phobies : des idées positives et énergies internes

Attention, il convient de rappeler que la sophrologie ne traite pas l’origine de la phobie. Elle va se concentrer sur les symptômes, et apprendre au sujet à contrôler ses émotions et relativiser ses anxiétés qui sont le plus souvent irrationnelles, échappant au bon sens.

En confrontant le sujet à sa peur, le sophrologue va l’aider à mieux l’appréhender et ainsi surmonter pour plus tard des paniques plus concrètes comme la peur de l’avion, de la foule ou encore des araignées.

L’exemple de la phobie scolaire

Chez les enfants aussi, la discipline s’avère efficace. C’est le cas, par exemple, pour les phobies scolaires.  Ces dernières chamboulent généralement les parents, qui ne savent pas forcément comment réagir pour remédier au phénomène. Par des exercices de sophrologie, il est possible de rapidement faire diminuer le stress, de réduire les maux de ventre, d’atténuer les pleurs, les comportements agressifs ou encore les réactions réflexes que les enfants adoptent pour se protéger ou exprimer leur mal-être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici