Homéopathie : le remboursement va-t-il prendre fin ?

515
Rembourser ou non les granules homéopatiques ?

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, juge que le remboursement de l’homéopathie devrait être conditionné à une évaluation de son efficacité par l’Assurance maladie.

Plus d’un Français sur deux prend des granules homéopathiques pour se soigner et l’Assurance maladie les rembourse à 30 %. Une situation sur laquelle la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, envisage de revenir. “On a décidé de rembourser l’homéopathie sans aucune évaluation scientifique. Peut-être pourrait-elle rentrer dans le droit commun et être évaluée. Si elle est utile, elle restera remboursée. Si elle est inutile, elle arrêtera de l’être”, a-t-elle déclaré sur France Inter.

Au mois de mars dernier, des médecins avaient publié une tribune contre les médecines alternatives et notamment contre l’homéopathie. Dans leur tribune, ils demandaient notamment aux pouvoirs publics de “ne plus rembourser par les cotisations sociales les soins, les médicaments ou traitements issus de disciplines refusant leur évaluation scientifique rigoureuse”.

Mais à l’époque, la ministre de la santé avait réagi en indiquant que le déremboursement des médicaments homéopathiques n’était pas à l’ordre du jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici