Gel hydroalcoolique : un gel désinfectant maison en 5 étapes

303

Gel hydroalcoolique : un gel désinfectant maison en 5 étapes

Fabriquer son propre Gel hydroalcoolique n’est pas si compliqué. Le gel désinfectant maison est facile à préparer et pratique à transporter. Cette recette vous permettra de conserver une bonne hygiène cutanée lorsque vous n’avez pas la possibilité de vous laver les mains.
Aujourd’hui pour faire face à la pénurie des gels hydroalcooliques suite à la propagation du Coronavirus. Il est indispensable d’avoir une solution antiseptique pour éviter la transmission par les mains. Nous vous proposons une Recette Facile de gel hydroalcoolique maison à préparer soi-même.

C’est quoi une solution hydroalcoolique ?

Gel hydroalcoolique (GHA), un Bactéricide, Fongicide sous statut biocide appelé aussi gel alcoolique antibactérien pour l’hygiène des mains, ou gel assainissant ou encore désinfectant pour les mains : cette solution hydroalcoolique désinfectante a une fonction essentielle dans la lutte contre la grippe ou le coronavirus ( résistant aux antibiotiques), notamment pour les personnes fragiles.

Le désinfectant idéal aurait un large spectre d’activité et une action rapide contre les bactéries et la prolifération de microorganismes sur toutes les surfaces.

Pour ça, comme le précise l’ANSM, il est recommandé d’utiliser un produit hydroalcoolique virucide portant la norme NF EN 14476. Elle indique que « le produit a fait l’objet de tests démontrant son activité sur des virus nus (plus résistants que ceux enveloppés) ».

Toute la famille est priée d’appliquer ce geste barrière et de mettre à distance le virus : on peut inciter les enfants à appliquer le spray bactéricide et à bien frotter, sous la surveillance des parents.
Les années précédentes, des études scientifiques révélaient qu’il y aurait un facteur de risque cancérigène présent dans les gels désinfectants (en cause, le bisphénol A).

Néanmoins, cette information a été démentie par l’ANSM : il n’existe « aucun risque cancérogène, reprotoxique ou neurotoxique identifié dans les produits hydroalcooliques.

En cas d’irritation de la peau et pour éviter d’avoir les mains sèches due à l’utilisation répétée du gel hydro alcoolique.

Vous pouvez appliquer une crème hydratante protectrice pour les mains, le soir au coucher, lorsque le risque de contaminer et d’être contaminé est nul.

Néanmoins, s’ils ont commencé par voir leur prix réglementés le 5 mars, il a fini par en manquer dans tout l’hexagone.

Précautions avant de fabriquer le gel désinfectant maison

En premier lieu , Il n’est pas question de s’improviser chimiste sans précautions pour la fabrication de gel désinfectant maison. Donc, toute manipulation des produits biocides doit s’effectuer avec un équipement de protection ( masque stérile à usage unique, alcool isopropylique, mercurochrome, gants de protection jetables, savons antibactériens pour une antisepsie de la peau lésée).

Il faut s’assurer que le lieu soit bien aéré. Le matériel contracté doit bien être adapté et loin des personnes à risques comme les enfants ou les sujets atteints de troubles respiratoires ou contamination bactérienne.

En second lieu , afin obtenir un gel hydroalcoolique maison efficace sans risque pour la santé, les produits utilisés doivent afficher les bonnes concentrations.

L’alcool censé tuer les salissures, virus, bactéries, infections et microbes peut ainsi être insuffisamment concentré dans les flacons du commerce, alors que le peroxyde d’oxygène peut devenir corrosif avec difficulté de cicatrisation.

gel désinfectant maison

Dernier détail, on rappelle tout de même que le gel hydroalcoolique maison par friction ne remplace pas le lavage à la mains et l’élimination des micro-organismes et éléments pathogènes.

Le gel désinfectant maison à base d’alcool doit être utilisé uniquement si l’eau et le savon ne sont pas accessibles, pour le nettoyage et la désinfection des mains, de la peau comme des surfaces ( Gel Javel sans alcool ), mais la méthode classique reste prioritaire et encore plus efficace comme produit antiseptique contre les microbes et les bactéricides infectieux !

La recette de gel hydroalcoolique maison

Composants du gel désinfectant 

    • Un contenant type flacon à pompe de 50 ml
    • Du gel d’Aloe Vera (commercialisé en parapharmacie)
    • De l’alcool à 70°
    • 2 types d’huile essentielle : Ravintsara et Eucalyptus radié
    • Un récipient type bol et un petit fouet
    • Une pipette ou une seringue

Gel-hydroalcoolique-maison

Guide de Production du gel hydroalcoolique

  • Nettoyez tous le matériel, flacon, récipient, fouet, pipette ! Pour désinfecter le matériel : lavez-le préalablement avec de l’eau chaude et du savon.
  • Une fois rincée, désinfectez-le à l’aide d’un coton imbibé d’alcool à 70 degrés.
  • En second lieu , dans un récipient, mélanger 16,5ml d’alcool à 70°, 20 gouttes d’huile essentielle de Ravintasara + 20 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié.
  • Avec un fouet mélangez-le tout jusqu’à l’obtention d’un liquide homogène, puis rajouter 33ml de gel d’Aloe Vera.
  • Mélangez une dernière fois votre solution aqueuse avant de la transvaser dans votre contenant.
  • Votre gel gel désinfectant maison est prêt, pensez à agiter le flacon avant usage

La recette de gel hydroalcoolique selon l’OMS

l’OMS a dévoilé la composition idéale d’un gel hydroalcoolique hygiénique sans rinçage il y’a peu de temps . Une information spécialement destiné aux hôpitaux et aux professionnels de santé qui est difficilement reproductible. Elle contient de l’éthanol fortement concentré.

Les gels antibactériens alcooliques vendus en grandes surfaces ou en pharmacies respectent la norme NF EN 14476 qui garantie leurs efficacités. Ce n’est évidemment pas le cas pour les gels maison.

Le gel désinfectant maison est-il vraiment efficace ?

Si nous invoquons cette solution hydro alcoolique. On peut conclure que c’est une solution antiseptique efficace pour éviter la transmission des germes , parasites et virus par les mains surtout en cas de plaie et garder une peau saine. l’alternative la plus efficace demeure toujours de se laver , sécher et désinfecter les mains.

Lavez-vous les mains à l’eau et au savon pendant 20 secondes, plusieurs fois par jour. après être allé aux toilettes, avant et après avoir mangé, avant et après avoir préparé des aliments.

Lavez avec un nettoyant puis à rincez à l’eau tiède. Ensuite utilisez les lingettes antiseptiques désinfectantes pour le séchage en cas de plaies cutanées.

Évitez également de vous toucher le visage, surtout quand vous avez les mains sales. La plupart des objets que vous touchez tout au long de la journée sont couverts de germes.

Allergie au pollen

Si vous touchez ensuite vos muqueuses (lèvres, bruit, yeux), vous pouvez propager des virus et des bactéries dans votre corps.