En hiver, devons-nous tous nous supplémenter en vitamine D ?

341
En hiver, devons-nous tous nous supplémenter en vitamine D ?

Les médecins prescrivent de plus en plus d’ampoules de vitamine D en hiver… Que faut-il en penser ?

En hiver, au moins 80 % des français manquent de vitamine D et très souvent sans le savoir. En effet, le manque de vitamine D n’a pas de symptômes spécifiques. On se sent parfois tout simplement fatigué, avec des douleurs chroniques, le moral dans les chaussettes…

L’été (d’avril à octobre), le problème se pose beaucoup moins, puisqu’une exposition au soleil des mains, avant-bras et visage, au moins 15 minutes 3 fois par semaine, apporte la dose requise en vitamine D.

Durant l’hiver, il est donc souvent bénéfique de nous supplémenter en vitamine D. Celle-ci devra être prescrite par un médecin car la plupart des spécialités contenant de la vitamine D sont sur ordonnance. Il est possible d’en prendre un peu chaque jour sous forme de gouttes (Dédrogyl®, Stérogyl®, ZymaD®) ou d’une ampoule à prendre tous les 2 ou 3 mois (Uvédose®, ZymaD®).

La supplémentation en vitamine D est exprimée en unité internationale (UI). Sachez qu’un apport journalier de 800 UI est recommandé pour un adulte et 1500 UI pour une personne âgée afin de prévenir les phénomènes d’ostéoporose (en effet, la vitamine D joue un rôle primordial dans la minéralisation osseuse).

Les 800 UI d’apport journalier permettent, en général, d’obtenir un taux de 30µ/l lors d’une prise de sang (valeur considérée comme normale).

Attention toutefois à certaines contre-indications à la prise de vitamine D : un excès de calcium dans le sang ou dans les urines, ainsi qu’une immobilisation prolongée.

Peut-on trouver de la vitamine dans l’alimentation ?

Bien évidemment, certains aliments permettent un apport conséquent en vitamine D :

    • le saumon grillé ou poché : 100 g apportent entre 600 et 920 UI
    • le thon rouge : 100 g apportent 280 UI
    • la sardine : 100 g apportent 275 UI
    • la truite grillée : 100 g apportent entre 200 et 280 UI
    • le lait : 1 tasse de 250 ml apporte environ 100 UI
    • le jaune d’œuf : 1 jaune apporte 20 UI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici