Du projet de naissance à la vie de famille :se préparer à accueillir bébé

89
"Toute cette période qui suit l’accouchement, appelée post-partum, peut être vécue intensément et a une durée vraiment indéterminée qui dépendra de chaque femme."

Créer sa propre vie en restant alignée avec ses valeurs, envies et besoins me passionne depuis des années. Créer la vie est un thème qui m’habite et j’ai décidé d’y consacrer mon métier en accompagnant les femmes autour de la maternité grâce à la naturopathie, l’énergétique traditionnelle chinoise, l’EFT et le coaching.

Se préparer à créer la vie : le projet

La vie commence par une cocréation entre la mère, le père et l’enfant qui débute bien avant la conception. Travailler avant la grossesse permet à la future maman d’œuvrer sur son terrain, de stimuler sa vitalité et de s’assurer d’avoir les nutriments nécessaires pour elle et le bébé. Ce travail de préparation durant les mois qui précèdent la grossesse est aussi essentiel pour le partenaire.

C’est un véritable travail d’équipe qui démarre quand les futurs parents peuvent se lancer dans l’intégration de nouveaux réflexes dans leur hygiène de vie, notamment avec l’alimentation.

Le premier pilier en naturopathie montre qu’il existe des habitudes à mettre en place facilement : manger bio pour éviter les nombreux pesticides de l’agriculture conventionnelle, et limiter ainsi l’impact des perturbateurs endocriniens sur le fœtus, boire beaucoup pour éliminer les toxines, consommer des aliments riches en acide folique pour constituer des réserves dont l’embryon aura besoin dès les premières semaines de développement, tester de nouvelles huiles riches en oméga-3 (colza, cameline, noix), etc.

Bien se nourrir pour s’occuper de notre corps est une bonne première étape.

Il sera essentiel de s’occuper également de notre cœur et de nourrir notre relation amoureuse pendant les mois qui précèdent le test positif tant attendu confirmant la grossesse. Savoir et se rappeler pourquoi on veut créer la vie est une base essentielle pour que le couple puisse rester soudé et fort si le “projet bébé” devait prendre plus de temps que prévu.

Créer la vie en soi : la grossesse

Durant les neuf mois de la grossesse, le corps de la femme est à son paroxysme en termes de création. Chaque jour, c’est le miracle de la vie qui prend forme. Les futures mamans ont accès à une multitude d’informations. La grossesse est d’ailleurs un moment propice pour s’intéresser à de nombreuses approches naturelles afin de prendre soin de soi et aussi de son bébé: yoga prénatal, massage, watsu (soin dans l’eau), haptonomie, ostéopathie, acupuncture, etc.

La manière dont on accueille la vie fait partie des grandes réflexions des futurs parents. On parle des lieux de naissance (hôpital, maternité, maison de naissance ou encore à la maison), mais aussi de la manière dont on veut l’accueillir. C’est une étape qui peut d’ailleurs s’avérer fascinante car c’est souvent le début des injonctions sur la femme, son corps et sur ce qu’elle envisage pour son enfant (péridurale ? allaitement ? cododo ?). La grossesse peut alors être un bon moment pour commencer à poser ses propres limites et rester connectée à ses valeurs, sa pleine puissance, et prendre des décisions riches de sens, en alignement avec ses besoins.

Créer sa vie de mère, connectée à sa vie de femme

Quand on pense à l’accouchement, c’est en priorité à la naissance de l’enfant. Selon ma pratique, il s’agit aussi de la naissance d’une mère. Toute cette période qui suit l’accouchement, appelée post-partum, peut être vécue intensément et a une durée vraiment indéterminée qui dépendra de chaque femme. Ce qui permet à la jeune maman d’accueillir la vie sereinement après l’accouchement, et que je détaille dans mon atelier en ligne «Préparer l’après-accouchement au naturel», sont les «5 C» : chaleur, calme, communication, communauté et câlins. Ces cinq éléments sont essentiels pour qu’elle puisse récupérer aussi bien physiquement qu’émotionnellement après avoir donné la vie.

C’est pendant cette période que les chamboulements physiques, émotionnels et identitaires peuvent cohabiter et bouleverser la jeune maman. Il y a vraiment un avant et un après pour chacune d’entre nous, lorsqu’on devient mère. C’est une aventure à vie qui est engagée, donc il faut pouvoir prendre soin de soi ici et maintenant afin de créer une existence qui nous ressemble.

Créer sa vie de famille

Accueillir la vie, c’est aussi trouver son nouvel équilibre dans sa famille. C’est cocréer une vie familiale où chacun a sa place et trouve un épanouissement. Cela peut prendre du temps, ce qui est bien normal quand on met en place des changements d’une si grande envergure qui dureront toute une vie.

Il faudra privilégier la patience, une bonne communication au sein du couple … Et une bonne dose d’amour.

De son côté, le bébé aura besoin d’une grande sécurité affective, de la contenance et une continuité entre le ventre maternel et sa vie terrestre, comme un cocon (un sixième « C »?). On comprend d’autant plus l’intérêt du peau-à-peau!

Un enfant a avant tout besoin de l’amour, du réconfort et de sécurité, et il ne l’obtiendra que si elle-même est entourée et soutenue dans sa fonction. Un célèbre proverbe dit : “Il faut un village pour élever un enfant.” Je pense qu’il faut en effet tout une communauté pour accompagner une famille en devenir afin de l’aider à gravir chacune de ces étapes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici