Débuter l’athlétisme : Comment s’équiper ?

92
Débuter l'athlétisme : Comment s'équiper ?

Courir, sauter, lancer, marcher… l’athlétisme regroupe de nombreuses disciplines qui font appel à des chaussures spécifiques selon les spécialités or, cette première paire sera l’alliée de vos toutes premières sensations sur la piste !
Il est donc primordial de bien y réfléchir…
● Si vous êtes sprinter ou sauteur, optez pour des chaussures légères, souples et dynamiques.
● Si vous êtes lanceur, prenez des chaussures plus stables avec plus d’amorti.
● Et, si vous êtes demi-fondeur il vous faudra des chaussures plus légères et dynamiques pour les séances courtes et rapides.

TOUT D’ABORD, COMMENCEZ PAR LES PIEDS !

L’élément le plus important de votre équipement d’athlète est bien évidemment votre paire de chaussures et notamment, celle de running, indispensable pour pratiquer le sport olympique numéro 1 ! Quelle que soit votre discipline vous en aurez besoin d’une paire afin d’effectuer vos échauffements, vos « éducatifs » et réaliser la plus grande partie de votre séance d’entraînement en fait !

Ainsi, nous vous conseillons de vous orienter vers un modèle de chaussures adapté à votre niveau. Il n’y a aucune honte, bien au contraire, à choisir une paire conçue pour débuter, cela vous permettra de vous sentir plus à l’aise lors de votre apprentissage et donc de progresser plus vite. Trop nombreux sont encore les athlètes qui s’arrêtent à l’esthétique et qui au final, ne sont pas à l’aise et/ou se blessent car le modèle qu’ils utilisent n’est pas adapté. L’aspect esthétique devrait moins entrer en ligne de compte, car, heureusement, de nombreux modèles débutants sont de plus en plus attrayants.

VIENT ENSUITE LE CHOIX DE LA PAIRE DE POINTES

Courir, sauter, lancer, marcher… l’athlétisme regroupe de nombreuses disciplines qui font appel à des chaussures spécifiques selon les spécialités or, cette première paire sera l’alliée de vos toutes premières sensations sur la piste !

Il est donc primordial de bien y réfléchir…

● Si vous êtes sprinter ou sauteur, optez pour des chaussures légères, souples et dynamiques.

● Si vous êtes lanceur, prenez des chaussures plus stables avec plus d’amorti.

● Et, si vous êtes demi-fondeur il vous faudra des chaussures plus légères et dynamiques pour les séances courtes et rapides

POUR FINIR, UNE TENUE LÉGÈRE ET RÉSISTANTE !

Niveau textile, vous aurez besoin d’une tenue légère qui ne vous gênera pas dans vos mouvements et vous permettra de vous concentrer lors de vos entraînements et de vos compétitions. Été comme hiver, il est primordial d’opter pour des t-shirts ou maillots de running confectionnés en matière respirante. Ces t-shirts, contrairement à ceux en coton, ont l’avantage d’évacuer la transpiration et l’humidité et de rester secs, ce qui évitera à votre corps de refroidir. En hiver et par temps de pluie, la meilleure solution reste d’adopter la technique de ” l’oignon ” en ajoutant une couche isolante comme une paire de collant et/ou un maillot thermique pour maintenir la chaleur du corps, voire même, si nécessaire, un coupe-vent imperméable respirant. Cela vous protégera du vent et de la pluie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici