Contraction de Grossesse : reconnaître les vraies des fausses ?

1623
Contraction de Grossesse reconnaître les vraies des fausses
image : Contraction de Grossesse reconnaître les vraies des fausses
Toutes les femmes ayant une Contraction de Grossesse ne tombent pas toujours enceintes. Certaines personnes les ressentent plus fréquemment, tandis que pour d’autres, elles sont plus rares voire inexistantes.
Mais qu’est-ce qu’une Contraction de Grossesse exactement? À quel point c’est douloureux? Comment décoder une Contraction de Grossesse et comment la gérer ?

Contraction de Grossesse : Quand apparait-elle ?

Généralement, la Contraction de Grossesse peuvent survenir au cours du dernier trimestre de la grossesse. Mais il se peut qu’elles apparait avant, entre le quatrième et le sixième mois de grossesse par exemple.

A lire aussi : Sexualité après un cancer du sein : impact sur l’intimité

Certaines femmes ne ressentent jamais de contractions au cours de leur grossesse ou à des moments très précis : lorsqu’elles sont en position debout très longtemps, lors d’un long voyage en voiture, dans les transports en commun ou après un effort intense par exemple.
Le fait de s’asseoir ou de se reposer atténue généralement la contraction de grossesse . Évitez de soulever des poids trop lourds et de piétiner : cela augmenterait la tension des muscles de l’abdomen et de l’utérus et pourrait favoriser l’apparition de contractions.

Contraction de Grossesse ou bébé qui bouge ?

Certaines mères, surtout s’il s’agit de leur premier enfant, ont parfois du mal à reconnaître  une Contraction de Grossesse dans le mouvement intérieur du bébé en mouvement, mais en réalité, c’est tout à fait différent. Les mouvements internes du bébé sont plus légers (sauf lors des coups de pied).
comment soulager les Contractions de Grossesse
image : comment soulager les Contractions de Grossesse
 Si les contractions deviennent régulières et douloureuses et sont liées à des modifications du col de l’utérus (raccourcissement ou ouverture des contractions), les contractions peuvent entraîner un travail, si elles surviennent prématurément.
La cause d’une Contraction de Grossesse est généralement contagieuse: les infections urinaires ou vaginales sont ignorées. Ou grossesse multiple ou anomalies utérines. Sur le chemin de la sage-femme, du médecin ou de la maternité, vous subirez un examen cervical et un prélèvement vaginal pour déterminer si vous êtes infecté
Sont-elles douloureuses 
Pour la plupart des femmes, les contractions de grossesse qui ont lieu pendant la grossesse sont rarement perçues comme douloureuses. Elles n’ont à rien à voir avec des contractions utérines de travail. Elles s’apparentent plutôt à une contraction de l’abdomen, mais sans que ce soit douloureux.
On peut ainsi les comparer à des douleurs menstruelles, à un tiraillement du ventre ou à des spasmes par exemple. Certaines femmes peuvent également avoir l’impression d’avoir le souffle coupé (gêne respiratoire) pendant quelques secondes, tandis que d’autres auront des contractions accompagnées de douleurs lombaires.

Comment les soulager ?

La seule façon de soulager une Contraction de Grossesse est de se détendre et d’attendre qu’elles passent. “Vous pouvez faire des exercices de relaxation et prendre du temps pour vous reposer. Les contractions de grossesse, rarement décrites comme douloureuses, ne justifient pas la prise de Spasfon ou d’un antispasmodique“, précise la sage-femme.
Pour atténuer la gêne et l’inconfort liés à une Contraction de Grossesse, le plus efficace est de beaucoup boire de l’eau car l’utérus à tendance à davantage se crisper lorsqu’on est déshydratée. “Allongez-vous et détendez-vous au maximum. Vous pouvez également prendre un bain chaud qui va permettre de détendre les contractures musculaires de l’utérus“, conseille la sage-femme.

Peut-être une infection ?

L’origine d’une Contraction de Grossesse peut être liée à un problème dentaire. Un bilan bucco-dentaire est proposé par l’Assurance Maladie dès 5 mois de grossesse. Tous les soins dentaires sont réalisables enceinte, et c’est pour éviter ces hospitalisations intempestives que la Sécurité sociale a généralisé ce bilan préventif.
C’est l’acide lactique produit par le manque d’oxygène qui rend plus forte la douleur de la contraction du muscle. D’où l’idée de respirer calmement pendant la contraction, ni en bloquant la respiration, ni en hyperventilant (la respiration du “petit chien” n’est aujourd’hui plus du tout conseillée).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici