Compléments alimentaires pour enfants : avantages et risques

3736

Compléments alimentaires pour enfants : avantages et risques

Les vitamines et les minéraux sont des éléments indispensables à la croissance des enfants, mais comme pour les adultes. Compléments alimentaires pour enfants ? Quels avantages ? Existe-t-il des risques ? A quoi servent les compléments alimentaires pour enfants ?

Compléments alimentaires pour enfants : Suppléments en Calcium

Le calcium est capital pour l’enfant, car il permet une bonne minéralisation du squelette, en particulier pendant les phases de croissance rapide.

Chez le nourrisson, les apports en calcium sont assurés par le lait maternel ou par les préparations pour nourrissons.

Jusqu’à l’âge de trois ans, les enfants doivent consommer au moins 500 ml de lait par jour sous forme de préparations de suite (ou laits 2e âge), de laits de croissance ou, au-delà de un an, de lait entier.

Selon la Société française de pédiatrie, si cette condition est respectée, la prescription de suppléments de calcium n’est pas justifiée.

Compléments alimentaires pour enfants : Suppléments en Vitamine K

Cette vitamine est importante dans la coagulation du sang. Le lait maternel n’en contient pas suffisamment .

les bébés allaités devront donc avoir une supplémentation en vitamine K, une fois par semaine jusqu’à la fin de l’allaitement.

Compléments alimentaires pour enfants : Suppléments en vitamine D

La vitamine D est nécessaire à l’absorption du calcium par l’intestin et à sa fixation sur les os.

En France, les nouveau-nés sont supplémentés systématiquement en vitamine D  jusqu’à l’âge de 2 ans. En effet, la peau des petits ne produit pas suffisamment de vitamine D, malgré l’exposition au soleil, d’où la nécessité d’une supplémentation.

A lire aussi : Remède naturel acné : solutions efficaces pour s’en débarrasser

Le médecin prescrira de la vitamine D à prendre par voie orale généralement quotidiennement et sous forme de gouttes (Uvestérol®, Zyma D…).

Compléments alimentaires pour enfants : Suppléments en Fluor

Le fluor est un composant essentiel de l’émail des dents et un apport régulier pendant l’enfance permet de prévenir l’apparition des caries. S’il suspecte que l’apport en fluor d’un enfant est insuffisant, le médecin peut prescrire un apport complémentaire à l’aide de comprimés ou de sels de fluor.

Attention toutefois aux risques de fluorose (trop de fluor) qui donnent aux enfants des dents grises, ternes, rayées : il ne faut donc pas donner un dentifrice adulte fluoré à un jeune enfant (il est important d’acheter des dentifrices adaptés à chaque âge).

Il faut également faire très attention aux eaux minérales et ne pas donner à boire à ses jeunes enfants des eaux minérales contenant plus de 1 mg de fluor par litre.

Compléments alimentaires pour enfants : Suppléments en Fer

Un jeune enfant en pleine croissance a des besoins en fer particulièrement importants. L’insuffisance d’apport en fer semble fréquente en France, elle toucherait de 20 à 30 % des enfants de moins de trois ans.

Le meilleur moyen de prévention reste l’allaitement maternel puis la prise de 500 ml de préparation lactée enrichie en fer au moins jusqu’à l’âge de trois ans (voir encadré ci-contre). Les abats, la viande rouge, la volaille, le poisson et les fruits de mer contiennent du fer facilement absorbable.

Compléments alimentaires pour enfants : Quels sont les risques

Le principal risque est de souffrir d’un surdosage, qui se manifeste par un taux excessif de calcium dans le sang (appelé hypercalcémie) et peut avoir des conséquences graves.

A lire aussi : Les bienfaits du Fenugrec : La plante aux multiples vertus

Pour Les Compléments alimentaires pour enfants contenant des vitamines et des minéraux, il existe un risque de surdosage par rapport à vos besoins journaliers. Plus encore, si vous les associez avec une alimentation riche en vitamines ou minéraux.

En outre, certains d’entre eux provoquent des effets indésirables : ils sont déconseillés aux femmes enceintes, aux enfants, aux adolescents, aux personnes épileptiques ou souffrant de maladies inflammatoires.

Compléments alimentaires pour enfants : effets indésirables 

L’utilisation de compléments alimentaires pour enfant n’est pas dénuée de risque pour les raisons suivantes :

  • Concentration en vitamine par goutte parfois très élevée (jusqu’à 10 000 UI) et parfois absence de recommandation de doses en fonction de l’âge,
  • risque d’erreur de dosage lors du passage du médicament au complément alimentaire ou d’un changement de complément alimentaire,

risque-Compl-ments-alimentaires-pour-enfants

  • présence sur le marché d’un nombre élevé de produits avec des concentrations / dosages différents, quelquefois au sein de la même marque (produits libellés différemment avec un risque de confusion, voire de cumul de doses, en cas d’association entre des produits contenant de la vitamine D),
  • présence dans le complément alimentaire d’autres vitamines (exemple : vitamine K, pour laquelle il n’existe pas de recommandation pour une administration quotidienne à des enfants) ou de calcium à forte dose (risque aggravé d’atteinte rénale à type de lithiase / néphrocalcinose).