Complément alimentaire : Peut-il avoir un risques sur notre santé

7344

Complément alimentaire : Quel risque sur notre santé ? Est il efficace ? les Interactions de tout Complément alimentaire avec les médicaments

Complément alimentaire

Complément alimentaire : Décryptage

Les compléments alimentaires permettent d’éviter les déficiences nutritionnelles et peuvent être conseillés à la place d’un médicament.
Un comprimé de vitamine C pour éliminer la fatigue, une portion de ginseng et de gelée royale pour booster ses défenses immunitaires, une tablette de spiruline pour retrouver une silhouette de rêve, une pincée de sélénium pour prévenir les effets du vieillissement, etc.
A en croire leurs fabricants, tout complément alimentaire peut pratiquement tout faire pour nous maintenir en forme.
Près d’un Français sur quatre achète des compléments alimentaires. Contrairement aux médicaments, ces produits ne font pas l’objet d’une autorisation individuelle de mise sur le marché, ni d’une évaluation préalable indépendante.

Complément alimentaire :  Risques possibles sur notre santé

La plupart des compléments alimentaires sont sans danger, mais il existe des exceptions :
  • Un supplément de calcium et de vitamine D peut augmenter le risque de calculs rénaux.
  • De fortes doses de vitamine E peuvent provoquer un accident vasculaire cérébral provoqué par un saignement dans le cerveau.
  • La vitamine K peut interférer avec les effets des anticoagulants.
  • La prise de grandes quantités de vitamine B6 pendant un an ou plus a été associée à des lésions nerveuses pouvant nuire aux mouvements du corps (les symptômes disparaissent souvent après l’arrêt des compléments).

A lire aussi : Gorge qui gratte : comment calmer et adoucir le mal de gorge ?

La prise d’un complément alimentaire n’est pas sans risque et vous vous devez de les considérer avec autant de prudence que la prise d’un médicament.

Interactions du complément alimentaire avec les médicaments

Les interactions  médicamenteuses pouvant faire courir de réels dangers aux patients ayant recours au complément alimentaire.

Le magnésium

À faible dose (250 mg/jour pour un adulte), le magnésium est essentiel pour la santé. Il redonne de l’énergie et aide à stimuler le transit intestinal, mais en trop grande quantité, il peut causer de la diarrhée et d’autres effets indésirables.
La supplémentation en magnésium est contre-indiquée si vous prenez déjà des médicaments qui en contiennent ou qui comprennent des phosphates ou du calcium.

Le bacopa

Cette plante est utilisée en complément alimentaire par les personnes ayant des troubles de la mémoire et de la concentration. Elle ne doit jamais être consommée si vous êtes déjà sous tranquillisants, barbituriques, benzodiazépines ou opiacées, car elle altère leurs effets sédatifs.

A lire aussi : Aliments bruleurs de Graisse naturels pour perdre du poids

Les oméga 3

Les oméga 3 ont cette capacité à fluidifier le sang… Ils faut donc à tout prix les éviter si vous prenez déjà des anticoagulants ou si vous allez prochainement subir une intervention chirurgicale.

Le calcium

Tout comme le magnésium, le calcium est bon pour la santé à des doses limitées. Si vous pensez avoir une carence en calcium et que vous prenez des compléments alimentaires à ce sujet, attention à ne pas être sous antibiotiques. Vous risquez de diminuer l’efficacité du traitement.

Le ginkgo biloba

Cette plante chinoise diminue l’efficacité des inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP et des antiépileptiques, ce qui peut causer des crises convulsives. Elle augmente le risque hémorragique des antiagrégants plaquettaires (aspirine, ticlopidine, clopidogrel) et des anticoagulants.

Les graines de lin

Elles diminuent l’absorption de certains médicaments dont notamment la warfarine. Pour éviter cette interaction, les graines de lin doivent donc être consommées au moins deux heures avant ou après la prise de tout médicament.

Le fer

Le fer entre en interaction avec certains médicaments dont les antiacides, certains antibiotiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Le millepertuis

Mal dosé, il diminue l’efficacité de nombreux médicaments tels que les anticoagulants, la digoxine, les contraceptifs oraux, les antidiabétiques, les antiprotéases (traitement contre le VIH et l’hépatite C), les immunosuppresseurs (risque de rejet d’un greffon), certains anticancéreux ou les antidépresseurs.

A lire aussi : Idées brunch : Recettes faciles et rapides 

Risques Complément alimentaire : Précautions 

Pour toute prise de complément alimentaire, l’Anses recommande de :
  • signaler la prise de compléments à son médecin ;
  • éviter la consommation concomitante de plusieurs compléments alimentaires ;
  • éviter l’apport d’un même ingrédient par différentes sources (autre complément, médicament…)
  • privilégier les produits avec une formulation simple ;
  • acheter ses produits auprès d’un circuit d’approvisionnement sûr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici