Comment soigner les verrues naturellement ?

4097

Comment soigner les verrues naturellement aux pieds et aux mains ? Il existe plusieurs astuces naturelles pour venir à bout de ces verrues.

Comment soigner les verrues naturellement ?

Comment soigner les verrues naturellement : Diagnostic

Les verrues sont des petites excroissances de la peau causée par la prolifération de cellules due à un virus du type papillomavirus (HPV). Aplaties ou rondes, plus ou moins saillantes, elles se développent le plus souvent sur les mains et sous les pieds.

Le plus souvent bénignes, elles sont néanmoins disgracieuses, parfois douloureuses et contagieuses.

Le virus affectionne tout particulièrement les lieux confinés et humides comme les chaussures de sport, les piscines, les douches, les tapis de sport, etc.

Les manifestations sont propres à chaque type de verrue. La verrue vulgaire apparaît généralement sur les doigts et les mains. De couleur chair, sa surface est irrégulière, dure, cornée. Du fait de la localisation aux mains, elles peuvent envahir d’autres régions du corps par contact.

A lire aussi : Les huiles essentielles anti-inflammatoires efficaces

La verrue plantaire dans sa forme typique peut être douloureuse à la marche puisqu’elle touche la plante du pied. Elle se révèle parfois handicapante, ce qui pousse à consulter.

La verrue plane se manifeste surtout sur les doigts, les mains, le visage. C’est une petite lésion à surface lisse qui peut persister des années.

Comment soigner les verrues naturellement : l’Ail 

Les bienfaits de l’ail sont connus depuis les Egyptiens ! Sa botte secrète? C’est l’allicine, un composé soufré extrêmement actif qui se forme lorsque la gousse est coupée ou broyée.

L’allicine confère non seulement à l’ail son odeur si particulière mais aussi ses propriétés antivirales. Son action est avérée contre les papillomavirus, la famille de virus responsables des verrues.

Comment procéder

Appliquez sur la verrue une pâte d’ail cru haché ou légèrement écrasé. On peut y ajouter un peu d’huile ou déposer directement quelques gouttes d’huile d’ail.

Couvrez avec un pansement adhésif et gardez en place toute la nuit. Le lendemain matin, rincer abondamment et nettoyer la verrue avec un savon doux.

Appliquez seulement un pansement adhésif pour la journée. Cette opération est à renouveler jusqu’à ce que la verrue se décolle complètement.

La grande Chélidoine 

Bien connue sous le nom « d’herbe à verrue », la Chélidoine pousse à l’état sauvage dans nos campagnes, jardins et même parfois en ville.

Le suc jaune-orangé de cette plante contient un alcaloïde, la coptisante, qui possède des propriétés antimitotiques. Ce composé va bloquer et empêcher la prolifération du virus, tout en soignant la verrue.

Comment procéder pour soigner les verrues

La-grande-Chelidoine

  • Cassez une tige en deux, pour laisser apparaître le suc jaune-orangé.
  • Appliquez directement le suc sur la ou les verrues.
  • Renouvelez 2 ou 3 fois par jour, jusqu’à disparition.
  • Le suc de Chélidoine tache, pensez à mettre un petit pansement.
  • Lavez-vous bien les mains après avoir manipulé la plante.

L’huile Essentielle de Cannelle

Cette huile essentielle très irritante (attention à vos yeux quand vous la manipulez) peut s’appliquer avec un coton tige ou au compte goutte sur la verrue 1, 2 ou 3 fois par jour, mais il faut protéger la zone autour de la verrue avec du beurre de karité.

Je vous conseille d’utiliser uniquement des produits d’aromathérapie purs et de qualité, qu’on trouve sur slow-cosmetique.com. Vous pouvez mettre un pansement par dessus ensuite, mais attention, uniquement si il s’agit d’une verrue plantaire.

A lire aussi : Comment bruler la graisse viscérale ?

Si vous traitez une verrue au doigt, je vous conseille d’ailleurs d’opter pour une autre solution que l’huile essentielle de cannelle, car vous risquez vraiment de vous irriter (le doigt ou le visage).

L’aloe Vera

L’aloe Vera est une excellente solution naturelle pour traiter les verrues. Riche en acide salicylique, elle contient également des molécules kératolytiques, qui décollent et éliminent la couche de kératine de la peau.

L’utilisation de l’Aloe Vera peut se faire en utilisant son gel ou la feuille à l’état brut.

Comment procéder pour soigner les verrues

  1. Coupez une feuille d’aloe Vera en deux.
  2. Récupérez la pulpe gélatineuse à l’intérieur de la feuille.
  3. Appliquez-la sur la verrue.
  4. Renouvelez l’opération matin et soir, jusqu’à complète disparition.

Comment soigner les verrues naturellement : La peau de citron

C’est une découverte pour moi mais cette technique qui m’a été recommandée par mon acupunctrice a fait “disparaitre” une verrue plantaire non récalcitrante en 2 semaines environ chez un proche.
La-peau-de-citron
Je vous parle souvent des vertus assainissantes du zeste de citron, ou de l’essence de citron (à vrai dire, c’est la même chose). Mais ici c’est le péricarpe du citron (la partie blanche de la peau) qu’on utilise.

Comment procéder

On épluche un citron, on prend la pelure qu’on fait macérer une nuit dans un bocal rempli de vinaigre blanc.

A lire aussi : Astuces pour perdre du ventre rapidement

Le lendemain, on coupe la peau imbibée en petit carrés de 1cm sur 1cm avec des ciseaux. Il faut environ 7 petits carrés car on va en changer tous les jours pendant 4 à 5 jours.

Les solutions Acides

En pharmacie, on vous vend aussi des préparations à usage topique à base d’acide adapté à la peau, pour lyser la couche cornée puis le cœur de la verrue. Mais c’est selon moi moins intéressant et efficace.

Comment soigner les verrues naturellement : Le froid Extrême

le-froid-pour-soigner-les-verrues
Si vous souffrez d’une verrue, le mieux reste de la faire “geler” sur place grâce à de l’azote liquide par exemple qui doit idéalement être manié par un dermatologue.

La température passe bien en dessous du zéro (de -40° pour les solutions en pharmacies jusqu’à -140°) pendant l’espace de quelques secondes et la verrue est “créolisée”. Elle s’éliminera d’elle-même par la suite.

Comment soigner les verrues naturellement : Mesures Préventives

Les verrues se transmettent d’une personne à l’autre avec différents degrés de contagiosité. C’est vers l’âge de 6-10 ans que le risque d’être contaminé est le plus important.

Il diminue ensuite avec l’âge. Les adultes sont moins susceptibles d’être affectés, leur système immunitaire étant plus efficace à éliminer le Papillomavirus

La plupart des verrues peuvent disparaître sans traitements. Mais pour éviter le désagrément de leur apparition, quelques gestes simples et préventifs peuvent être entrepris :

  • Ne marchez pas pieds nus à la piscine : le port des sandales ou chaussons de bain est conseillé aux enfants comme aux adultes, pour éviter le contact avec le sol où le virus a tendance à se développer.
  • Lavez vos chaussettes de sport après chaque utilisation.
  • Ne portez pas de chaussures mouillées. Veillez bien à les faire sécher avant de les porter.

A lire aussi : Carence en vitamine D chez l’adulte : comment savoir ?

  • Lavez-vous bien les mains après avoir touché votre ou vos verrues.
  • Ne serrez pas la main si vous avez des verrues sur la vôtre, pour éviter la transmission.
  • Ne partagez pas votre linge de toilette.
  • N’enlevez pas et ne grattez pas vos verrues. Vous pourriez provoquer des lésions ou infections qui nécessiteraient des soins plus importants.