Comment bruler la graisse viscerale ?

5562

Comment bruler la graisse viscerale : Un taux de graisse plus élevé augmente le risque de prise de poids ou le taux de graisse viscérale.

Comment bruler la graisse viscerale ?De nombreux méthodes combinées entre elles sont efficaces pour permettre à votre corps de se débarrasser et bruler la graisse viscérale.

Comment bruler la graisse viscerale : c’est Quoi ?

La graisse viscérale est techniquement une accumulation excessive de tissu adipeux intra-abdominal. À la différence de la graisse abdominale «sous-cutanée» qui se développe directement sous la peau.

Contrairement à la graisse dite “normale”, la graisse viscérale est stockée plus en profondeur sous la peau. Principalement autour de nos organes dont le foie, le pancréas et les reins. On l’appelle aussi souvent “mauvaise graisse” ou “graisse invisible”.

Un excès de graisse viscérale est particulièrement dangereux, car , ces cellules graisseuses peuvent altérer le fonctionnement de votre corps. Elle peut conduire à une inflammation et une hypertension artérielle augmentant le risque de maladies cardiovasculaires.

Comment bruler la graisse viscérale ?

Fort heureusement, bruler la graisse viscerale peut se faire en pratiquant une activité physique régulière et en adoptant un régime alimentaire sain et varié. Avec chaque kilo perdu, surement vous allez bruler la graisse viscerale.

Faites du sport régulièrement

Si possible, vous devez pratiquer une activité physique pendant au moins 30 minutes chaque jour. Il est important d’inclure un grand nombre d’exercices de cardio et de musculation dans votre programme d’entraînement pour bruler la graisse viscerale.

1-  le Sport d’endurance

Les sports d’endurance sont connus pour aider à la perte de poids. La course à pied, la natation, le cyclisme… sont autant d’activités physiques intéressantes pour perdre de la masse grasse.

A lire aussi : Quels sont les fruits les moins caloriques ?

La course à pied et le cyclisme ont l’avantage de pouvoir être intégrés facilement à ton quotidien. Tu peux aller à ton travail à vélo, voire même en joggant ! Tu as aussi besoin de peu de matériel pour commencer ce genre de sport.

2- Entraînement HIIT

On parle de HIIT pour « High Intensity Interval Training », autrement dit les entraînements à intervalles à haute intensité.

Il s’agit de faire différents exercices (au poids du corps ou à l’aide de poids supplémentaires) qui dureront moins d’une minute, avec une courte pause entre chaque exercice.

3- Sport de force

Troisième et dernière façon de bruler la graisse viscerale : les sports de force. Oui, oui, tu as bien entendu ! La raison en est simple : les muscles brûlent des calories. Les sports de force stimulent la croissance musculaire, et plus tu as une masse musculaire importante, plus tu dépenses de calories.

Réduisez votre stress

L’hormone du stress, le cortisol, peut en effet augmenter la quantité de graisse viscérale que votre corps stocke.

En réduisant le stress dans votre vie, vous serez plus à même de réduire votre graisse viscérale. Pratiquez la méditation, la respiration profonde et les techniques de gestion du stress.

Comment bruler la graisse viscerale : Mangez sainement

Il est primordial de suivre un régime alimentaire sain et équilibré. Éliminez les aliments transformés, riches en sucre et en graisses de votre régime alimentaire et ajoutez des protéines maigres, des légumes et des glucides complexes comme les patates douces, les haricots et les lentilles.

A lire aussi : Mincir après accouchement : Conseils post grossesse

Utilisez des méthodes de cuisson à faible teneur en matières grasses telles que le grillage, l’ébullition ou la cuisson au four plutôt que la friture.

Lorsque vous utilisez des huiles, optez pour des produits plus sains tels que l’huile d’olive ou l’huile d’arachide en remplacement du beurre.

Manger des aliments naturels non transformés

A force de manger trop de produits avec un emballage, votre système digestif a développé une inflammation chronique qui va vous empêcher de perdre du poids et du ventre si vous ne faites pas quelque chose.

De plus, les aliments transformés industriels sont très riches en calories, comparativement aux fruits et légumes par exemple.

Cette densité calorique élevée s’accompagne d’un manque de nutriments essentiels, conduisant à des carences nutritionnelles : vitamines, fer, magnésium…

Ces deux éléments conduisent à une prise de poids, et à l’accumulation de graisse viscérale et abdominale.

Pour éviter cela, il faut donc augmenter sa part de légumes et de fruits pour diminuer l’inflammation, apporter plus de nutriments, et potentiellement diminuer son apport calorique.

Boire de l’eau (2 litres par jour)

Laissez de côté les sodas, les jus de fruits, les sodas zéro, l’alcool et les boissons sucrées. A la place, buvez de l’eau.

Si vous n’aimez pas l’eau, vous pouvez y ajouter un zeste de citron, des feuilles de menthe mais surtout pas de sucre. Vous avez aussi la possibilité de boire des infusions ou du thé vert (avec modération).

Restez à l’écart du sucre

Le sucre est vraiment mauvais pour la bonne santé et pour la gestion du poids. Vous devez surtout éviter le sucre lorsque vous essayez de perdre la graisse viscérale. Principalement, il faudra éviter les sucres raffinés.

Il faut donc se méfier de la plupart des produits industriels emballés, même des sources cachées de sucre comme les produits laitiers sucrés, les jus ou les collations emballées faites avec des céréales (biscuits). Même les marques diététiques sont bourrées de sucre !

Manger en pleine conscience (sans distraction)

Prenez le temps de faire des vrais repas, de stopper votre activité quand vous mangez et de vous concentrer sur ce que vous mettez dans votre bouche ! Il faut donc respecter les astuces suivantes :

Ralentir pendant que vous mangez. La satiété met 20 minutes à arriver au cerveau. Mâchez lentement, prenez votre temps car sinon vous allez manger plus que votre faim.
Ecouter votre faim et arrêtez vous lorsque vous vous sentez rassasié.
Éviter de manger devant un écran, en envoyant des mails, des sms ou en surfant sur Facebook ou Instagram.

Ne vous jetez pas sur la nourriture lorsque vous vous sentez stressé, contrarié ou fatigué. Même si cela vous calme sur le moment, la culpabilité par la suite ne fait qu’empirer le problème. Allez marcher, écoutez de la musique, faites de la méditation ou des étirements pour oublier l’envie de manger !

Tester le jeûne intermittent

Un moyen simple de tester le jeûne intermittent afin de perdre de la graisse sera de restreindre votre prise alimentaire sur une période de 12 heures ou moins.

Cela signifie que l’ensemble de vos repas ou collations doivent s’étaler sur 12 heures maximum. Donc si votre petit déjeuner est pris à 7h, vous devez terminer votre dîner à 19h. Le fait de “jeûner” sur 12 heures tous les jours aident considérablement à perdre du poids et de la graisse abdominale.

A lire aussi : Astuces pour perdre du ventre rapidement

Il est aussi possible de pratiquer le jeûne intermittent en augmentant son temps sans apport alimentaire. Par exemple, vous pouvez sauter le petit déjeuner et prendre un déjeuner tardif. Cette pratique a de multiples bénéfices, notamment sur la perte de poids et la santé globale.

Prendre un complément de probiotiques

Récemment, l’efficacité potentielle des probiotiques sur la perte de poids semble être retrouvée dans plusieurs études sérieuses.

Par exemple, 6 mois d’une supplémentation en probiotiques (Lactobacillus et Bifidobacteria), chez des gens en surpoids ou obèses, a permis une perte de poids de 1,3 kgs en moyenne, sans faire de régime.
complement-de-probiotiquesDe plus, il a été observé une réduction significative du tour de taille, un marqueur intéressant de la quantité de graisse abdominale stockée.

Par contre, les autres compléments alimentaires pour perdre du poids, ou encore les “bruleurs de graisse”, ne sont pas efficaces pour éliminer la graisse viscérale.