Comment (bien) choisir ses chaussures de trail ?

531
Comment (bien) choisir ses chaussures de trail ?

● Dois-je choisir une chaussure plutôt qu’une autre en fonction de la fréquence de ma pratique ?

“L’idéal est de raisonner en nombre de kilomètres, pas en terme de fréquence”, conseille Thierry. Et pour cause, vous pouvez courir 5 fois 4 kilomètres par semaine (soit 20 kilomètres), ou encore 2 fois 10 kilomètres par semaine (soit 20 kilomètres). Au final, vous effectuerez le même nombre de kilomètres… à deux fréquences de pratique différentes (intensive dans le premier cas, et régulière dans le second).

● Mon poids doit-il est pris en compte dans le choix de ma paire de chaussures de trail ?

“Toutes nos chaussures de trail de compétition sont faites pour supporter un poids de 75 kg chez l’homme, et de 65 kg chez la femme. Les chaussures de trail d’entraînement sont, quant à elles, conçues pour les coureurs pesant jusqu’à 85 kg, et les coureuses pesant jusqu’à 75 kg. Bien sûr, un·e traileur·euse peut être plus lourd·e, la chaussure s’usera simplement plus rapidement” explique Thierry Breuil, chef de produit.

● Quelle est la durée de vie d’une paire de chaussures de trail ?

La durabilité d’une chaussure d’entraînement est d’environ 800 kilomètres, alors que la durée de vie d’une chaussure de compétition est d’environ 400 kilomètres. Bien évidemment, l’usure d’une chaussure est propre à chaque coureur·euse et dépend de multiples facteurs tels que le poids et la foulée de celui·celle qui la porte (une chaussure s’usant plus rapidement au talon si l’on attaque le sol avec ce dernier, par exemple), mais également du stockage et de l’entretien de celle-ci (lavage à la main, séchage en évitant le sèche-linge ou le radiateur).

● Quelle chaussure dois-je choisir en fonction de mon type de foulée ?

Grâce à notre concept exclusif K-Only®, toutes nos chaussures conviennent à toutes les foulées, qu’elles soient pronatrices (le pied à tendance à pencher vers l’intérieur), supinatrices (le pied à tendance à pencher vers l’extérieur), ou neutres (le pied à tendance à rester dans son axe). Pour ce faire, la technologie K-Only® vient renforcer la zone de la semelle située sous le gros orteil.

● Un drop bas permet-il de courir avec une foulée dite naturelle ?

La foulée dite naturelle est celle avec laquelle vous courez lorsque vous êtes pieds nus (drop nul), donc avant-pied ou médio-pied. Aussi, plus un drop est bas et se rapproche du drop zéro, plus ce dernier vous incitera à courir sur l’avant du pied ou le pied à plat (et non en attaquant le sol avec votre talon). Toutefois, il n’est absolument pas avéré qu’une chaussure au drop bas ou au drop zéro permet systématiquement d’obtenir une foulée dite naturelle, ceci restant en effet de votre propre fait : c’est vous qui courez, pas la chaussure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici