Anxiété sévère: la «méditation transcendantale» a démontré son intérêt

509
Anxiété sévère: la «méditation transcendantale» a démontré son intérêt

Des travaux ont déjà apporté des démonstrations objectives de l’impact de certaines formes de méditation sur la dépression. Il s’agit cette fois d’un travail concernant la méditation transcendantale, et plus précisément d’une recherche visant à analyser les différentes études cliniques menées sur ce thème.(1) Conclusion: cette technique de relaxation peut être extrêmement efficace chez les personnes souffrant de stress et d’anxiété évalués comme étant d’une particulière sévérité. Cette efficacité décroît quand l’anxiété est d’une intensité moins grande.

Effet placebo

Les effets positifs apparaissent d’autre part dès les premières semaines de pratique méditative. Les auteurs notent par ailleurs des effets bénéfiques «collatéraux»: réduction, lorsqu’ils existent, des chiffres d’hypertension artérielle; réduction des épisodes d’insomnie, des troubles émotionnels, des consommations élevées de boissons alcooliques. Amélioration également, le cas échéant, des climats familiaux et professionnels.

Le Pr Vernon A. Barnes rappelle que d’autres techniques «alternatives» de relaxation peuvent également être dotées d’une certaine efficacité. Mais qu’elles ne semblent pas fournir les mêmes effets secondaires bénéfiques de la méditation transcendantale. Il faut observer que ces résultats peuvent être critiqués, du fait notamment que le degré d’amélioration des états d’anxiété est auto-évaluée. La dimension subjective de cette approche conduit notamment à soulever la question de la part de l’effet placebo dans les bénéfices observés. Il n’en reste pas moins que les effets rapportés de manière convergente au travers de différentes analyses témoignent du caractère potentiellement positif d’une telle approche. A ce titre, cette forme de relaxation semble constituer une alternative aux prises en charge plus traditionnelles (médicamenteuses) des troubles anxieux.

Marque déposée

Les auteurs de cette publication rappellent que ces troubles anxieux représentent, aux Etats-Unis, une part considérable des troubles mentaux. Leur poids économique étant estimé à plus de 42 milliards de dollars par an.

La méditation transcendantale est généralement présentée comme une technique de concentration simple ne nécessitant aucun effort particulier, pratiquée deux fois par jour. Cette technique, issue de l’hindouisme, a aussi parfois été au centre de controverses et parfois associée à des mouvements étiquetés «sectaires». Dans leur publication les deux auteurs américains (qui déclarent n’avoir ici aucun conflit d’intérêt) utilisent ce terme en tant que marque déposée: «Méditation Transcendantale®» ou «Transcendental Meditation®».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici