Allongement du congé paternité : Égalité femme-homme

405

Allongement du congé paternité : La durée du congé paternité en France va doubler, passant de 14 à 28 jours. Après des années de débat, la France se dirige ainsi vers une revalorisation du congé paternité, souhaitée depuis plusieurs années par de nombreux papas engagés.

allongement du congé paternité Un combat « transversal » qui touche aussi aux questions de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Allongement du congé paternité : Entrée en vigueur en juillet 2021

Vous n’y avez sûrement pas échappé : le débat sur le congé paternité fait rage depuis plusieurs années. La décision était attendue de pied ferme et c’est une annonce dont on ne peut que se réjouir : le gouvernement a décidé de doubler la durée du congé paternité. De 14 jours actuellement, il passera donc – d’ici le 1er juillet prochain – à 28 jours.

Instauré en 2002, le congé paternité – dispositif indemnisé par l’Assurance maladie – sera « dans les faits » réellement allongé qu’à 25 jours – week-ends inclus. Cette durée s’ajoutera en effet à celles dont les pères disposaient déjà à la naissance de l’enfant ou à l’arrivée d’un enfant adopté dans le foyer, ce qui leur donnera droit à 28 jours au total (25 + 3). Les naissances multiples (jumeaux, triplés…) donneront droit, comme aujourd’hui, à sept jours supplémentaires.

Allongement du congé paternité : allongement du congé paternité ?

En France, le congé maternité – en vigueur depuis plus de 110 ans – peut aller de 10 à 22 semaines après l’accouchement. Très récent puisqu’il a été créé en 2002, le congé paternité, lui, ne comprend (ou comprenait du coup) que 11 jours, week-ends et jours fériés inclus.

Conséquence : dès la naissance de leur enfant, les femmes consacrent plus de temps à s’occuper de lui que les hommes, puisqu’ils n’ont que onze jours de congé. Or, l’arrivée d’un enfant impacte les deux personnes dans le couple. Pourtant, dans notre société le père est bien souvent érigé comme simple « soutien de la mère », comme si la mère était le pilier et le papa juste une « aide supplémentaire »…

A lire aussi : Comment se protéger du comportement narcissique ?

Cette inégale répartition travail/famille dans un couple participe une fois de plus à la charge mentale des femmes. Ainsi, ces derniers temps, à coups de pétitions, nombreux parents réclamaient cet allongement du congé paternité pour soulager la charge des femmes et permettre aux hommes de s’impliquer davantage après la naissance

Allongement du congé paternité : Encore trop peu de pères prennent de congé paternité

La mesure, qui figure dans le rapport sur les « 1000 premiers jours de l’enfant » remis au gouvernement par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, pourrait même comprendre une partie « obligatoire », sur le modèle en vigueur pour le congé maternité dont la moitié est obligatoire.

En effet, un peu moins de 7 pères sur 10 ont actuellement recours au congé paternité. Selon le gouvernement, avec cet allongement ce chiffre pourrait dépasser les 80 % et même s’approcher des 90 % à partir de 2022 :

Emmanuel Macron doit préciser et annoncer officiellement cette mesure ce mercredi 23 septembre, lors d’un déplacement dans une antenne de la Protection maternelle et infantile (PMI), à Longjumeau en Essonne.

Les autres propositions issues de ce rapport sur les « 1000 premiers jours de l’enfant » seront, elles, expertisées par le gouvernement dans les prochaines semaines, et donneront lieu à des annonces d’ici la fin du mois, a précisé le secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles, Adrien Taquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici