Aliments brûle-graisse : notre sélection

646
brule graisse

Vous en avez assez des graisses persistantes au niveau du ventre et de la culotte de cheval ? Il existe des aliments permettant de les éliminer, et d’autres qui les favorisent. Quels sont les aliments qui brûlent au mieux les graisses ? Et au contraire ceux qui favorisent leur stockage ?

Pour composer facilement vos menus brûle-graisses, il suffit de piocher parmi certains familles de produits. Mettez-les en tête de votre liste de course ! Voici par exemple notre top 10 des meilleurs aliments brûle-graisse :

  • Le citron
  • La cannelle
  • La pomme
  • Le vinaigre
  • Le café
  • Le piment
  • Les produits laitiers à 0%
  • Les viandes blanches
  • Le thé vert
  • Le son d’avoine

Et au contraire les aliments qui les stockent :

  • La mayonnaise
  • Le croissant aux amandes
  • Les croquettes panées
  • Les saucisses
  • Les fritures
  • Les barres chocolatées
  • Le tarama
  • La crème brûlée
  • Les quiches
  • Les crèmes glacées

Pour aller plus loin

Les végétaux riches en pectine, pour leur effet coupe-faim

Grâce à leur richesse en fibres solubles, notamment en pectine, certains fruits et légumes créent dans l’appareil digestif une sorte de gel qui capte les graisses absorbées au cours du repas… et les élimine naturellement. C’est le cas de la carotte, de l’aubergine, de l’asperge, de la courgette, du concombre, des poivrons, de la pomme…
En pratique :
Prévoyez-en à tous les repas et privilégiez le bio pour éviter les résidus de traitement, souvent présents en quantité sur les aliments qui ne le sont pas.

Les laitages maigres, pour leur rapport protéines/lipides/calories

Des protéines, zéro gramme de lipides : les produits laitiers sont parfaits pour aider à fabriquer du muscle, grand consommateur de calories, même au repos. Fromage frais allégé, fromage blanc et petits-suisses à 0 %, yaourts maigres…
En pratique
Utilisez-les dans des sauces et des desserts ou pour lier des préparations (gratins, flans… ). Si vous consommez surtout des desserts végétaux, attention : seuls ceux au soja apportent un peu de protéines et ceux à base d’amande ou de coco peuvent atteindre des sommets côté lipides.

Les (bonnes) huiles, les graines et les oléagineux, pour le goût

Non, on ne bannit pas les graisses ! Du moins, pas toutes. Exit mayonnaises et autres sauces cocktail, oui aux vinaigrettes maison à base d’huiles riches en oméga-3 (colza, noix, cameline… ), qui participent au processus de déstockage. Oui aussi aux graines de lin, de chia ou de chanvre, et aux amandes, noix, pistaches… Bourrées de protéines végétales et de fibres, ce sont aussi d’excellentes sources de bonnes graisses.
En pratique
Limitez-vous à 2 à 3 cuillères à soupe d’huile par jour, en assaisonnement d’entrée ou en filet sur des légumes cuits, et à 1 cuillère à soupe de graines/oléagineux.

Les poissons (tous), pour leur palmarès

Saumons, thons, maquereaux, sardines…sont truffés d’oméga-3. Ces acides gras essentiels stimulent les échanges entre les cellules, inhibent la lipogenèse et la fabrication des triglycérides, et diminuent l’activité de certaines enzymes favorisant la synthèse des lipides. Quant aux poissons maigres (thon blanc, cabillaud… ), ils offrent une chair ultra-riche en protéines et pauvre en lipides, parfaite pour entretenir la masse musculaire, ainsi que de l’iode, oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de la thyroïde.
En pratique
Préparez vos poissons le plus « nature » possible : en carpaccio, en tartare, pochés ou cuits à la vapeur.

Le thé vert et l’eau minérale, pour reminéraliser et drainer

Optez de préférence pour des eaux gorgées de minéraux, particulièrement de calcium et de magnésium (Contrex, Courmayeur, Hépar… ). Tous deux favorisent en effet un bon métabolisme et luttent contre le stockage. Du côté des boissons chaudes, adoptez le thé vert. Sa théine augmente le métabolisme de base, ses tanins contrecarrent l’assimilation des graisses et il aide par ailleurs à lutter contre la faim.
En pratique
Buvez régulièrement, et ce tout au long de la journée.

Les épinards et les choux, pour leur apport en vitamines

Ils sont riches en vitamine C, qui lutte par différents biais contre la prise de poids.
Et pour préserver cette vitamine, mieux vaut consommer les choux crus : en salade, en taboulé… Quant au brocoli et à l’épinard, ils renferment de l’acide alpha-lipoïque, un antioxydant qui aide à brûler le sucre.
À la clé, moins de risque de stockage !
En pratique
Ne les noyez pas dans de la crème fraîche ! Préférez une béchamel maison préparée avec du lait demi-écrémé ou végétal et de la Maïzena.

Les viandes maigres, pour leur grande richesse en protéines

Blancs de poulet, escalopes de dinde ou de veau, jambon blanc dégraissé, rôti de porc dégraissé, filet de bœuf… très riches en protéines et quasiment dépourvues de graisses, les viandes maigres participent au maintien de la masse musculaire. Or plus on est musclé, plus on brûle de calories, y compris quand on est au repos.
En pratique :  Là encore, favorisez la qualité : volailles bio ou Label rouge, porcs issus de la filière « lin » (Bleu-Blanc-Cœur) pour un apport accru en oméga-3…

Le son d’avoine, pour des pancakes super-nourrissants

D’une grande teneur en protéines et en fibres solubles, le son d’avoine accélère la sensation de satiété. En plus, il capte une partie des graisses alimentaires.
La bonne dose : 1 cuillère à soupe par repas, maximum trois par jour.
En pratique : ajoutez-en à des potages ou des purées. Vous pouvez aussi en faire des pancakes, top pour caler l’appétit, au petit déjeuner voire en dessert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici